jeux bitcoin – guide des meilleurs jeux d'argent en ligne ...

Peter Schiff, porte-parole de Bitcoin: le dernier jeu sur Pump & Dump signifie "Game Over"

Peter Schiff, porte-parole de Bitcoin: le dernier jeu sur Pump & Dump signifie submitted by Levigilantfr to u/Levigilantfr [link] [comments]

Satoshi Games dévoile LIGHTNITE, un jeu de Battle Royale à la Bitcoin à la Fortnite - Levigilant

submitted by Levigilantfr to u/Levigilantfr [link] [comments]

Plus de 36 millions de dollars de Bitcoins sont en jeu lors de la première affaire judiciaire de crypto-monnaies en Singapour

Plus de 36 millions de dollars de Bitcoins sont en jeu lors de la première affaire judiciaire de crypto-monnaies en Singapour submitted by Decentral-Mag to Bitcoin_News [link] [comments]

Plus de 36 millions de dollars de Bitcoins sont en jeu lors de la première affaire judiciaire de crypto-monnaies en Singapour

Plus de 36 millions de dollars de Bitcoins sont en jeu lors de la première affaire judiciaire de crypto-monnaies en Singapour submitted by Decentral-Mag to CryptoNews [link] [comments]

Faut-il investir dans le Bitcoin et dans les cryptomonnaies ?

Commençons directement par la réponse : non. Tu ne devrais pas investir dans le bitcoin.
Et au cours des prochaines minutes, tu vas comprendre pourquoi le Bitcoin, et les cryptomonnaies en général, ne sont pas juste de mauvais placements, mais surtout les pires placements qui existent pour ton argent.
Pour faire un millionnaire du Bitcoin, ce sont des dizaines, des centaines voire des milliers de personnes qui doivent perdre beaucoup voire tout leur argent. Ce fonctionnement économique s'appelle le jeu à somme nulle. Où la somme des gains et des pertes de tous les joueurs est égale à 0. C'est à dire que le gain de l'un constitue obligatoirement une perte pour l'autre.
Voici maintenant les 3 raisons pour lesquelles je n’investis pas dans le Bitcoin.
Premièrement, si tu ne sais pas ce qu'est le bitcoin ou comment ça fonctionne exactement, et bien c'est la première raison pour laquelle il ne faut pas que tu achètes du bitcoin. Connaitre et comprendre dans quoi tu investis est une des règles fondamentales de l'investissement.
Pour ceux qui croient vraiment que la blockchain est l'avenir, investir intelligemment serait d'investir dans les entreprises qui utilisent ou vont utiliser cette technologie pour révolutionner leur domaine.
Deuxièmement, si en tant qu'investisseur, ton objectif c'est de générer des revenus passifs, le Bitcoin ne te servira pas plus qu'acheter des cailloux. Un vrai investissement est quelque chose qui produit de la valeur et/ou génère des revenus et qui, en théorie, tu pourrais ne jamais avoir besoin de revendre. Une action par exemple génère des dividendes, un prêt ou une obligation génère des intérêts, un appartement génère un loyer et un like sur cette vidéo génère des vues ;).
Bref, un investissement doit avoir une vraie valeur et pas seulement un beau nom. Les cryptomonnaies quant à elles ne génèrent rien du tout et ne font rien d'utile.
Quand tu achètes du bitcoin, tu fais de la spéculation. Et si ta stratégie est de construire ta richesse sur long terme, comme moi, alors la volatilité du bitcoin n'est pas faite pour toi. Le seul objectif qu'ont les spéculateurs, c'est d'espérer trouver une autre personne prête à acheter pour plus cher. Qui à son tour va attendre jusqu'à trouver une autre personne prête à acheter pour encore plus cher. Et ainsi de suite. Jusqu'à la dernière personne qui n'arrive pas à trouver plus folle qu'elle. Et là, tout s'écroule.
La troisième raison pour laquelle il ne faut surtout pas investir dans le bitcoin et les crypto-monnaies est parce qu'elles n'ont aucune valeur réelle et n'en auront, probablement, jamais.
Pourtant sur le papier, tout indique le contraire. Le bitcoin est artificiellement limité à 21 millions d'unités, ce qui en ferait quelque chose de rare jusqu'à devenir le nouvel or digital ou encore mieux, la nouvelle monnaie globale.
Pour que le bitcoin devienne une vraie monnaie, il a besoin de 3 choses : - Être facilement échangeable entre les gens. - Être accepté par tous, y compris et surtout par le gouvernement. - Et enfin avoir une valeur stable qui ne fluctue pas.
Le bitcoin ne coche aucune de ces 3 cases. Et le deuxième point est sans doute le plus important. Ce n'est pas demain que des états comme la France ou les Etats-Unis vont accepter une monnaie anonyme et qui permet l'évasion fiscale.
Sans compter la difficulté et les gros risques de stockage de tes cryptomonnaies. Aujourd'hui, ta banque est responsable de ton argent. Si demain, t'as l'équipe de Casa de Papel qui vient lui dire bonjour, c'est pas très grave car ton argent est garanti par une très grosse assurance. Alors qu'avec les cryptomonnaires, tu es l'unique responsable de ton portefeuille. Tu es tout seul si tu te fais hacker ou cambrioler. Ce genre d'histoires arrive tous les jours avec des millions d'euros qui sont volés en équivalent bitcoin.
Est-ce que la vidéo t'a plu ? Dis moi ce que t'en penses en commentaires. Démolis-moi ce bouton LIKE et abonne-toi.
Un gros MERCI et on se retrouve au sommet
Source : Sébastien. #SebastienKoubar #InvestirBitcoin #RevenuPassifs
https://www.youtube.com/watch?v=sSbaXBZVvGo
submitted by Usefmohamed to u/Usefmohamed [link] [comments]

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte.
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes de l'espace des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et Bitcoin SV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes - jusqu'à un "exit scam" presque garantie, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une machine à états mondiale qui permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents, mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmis les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentée comme avoir les ingrédients nécessaires pour devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales - enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant (et c'est là l'ironie) une prétendue fraude et arnaque présumée qui est l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre culturelle qu'ils ne comprennent pas. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or le problème de la double dépense de tous les précédents systèmes de paiement électronique était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie électronique fonctionnelle. Il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur leurs registres distribués, de sorte que les systèmes ne pouvaient pas faire confiance, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé « preuve de travail». Il poste la question: qui a brûlé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils plantent. Sur un jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau, donc un plafond de 1 Mo de données pour chaque dix minutes de temps de transaction a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin . De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin.
Pourquoi est-ce important?
Une seule et simple transaction Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto a plaidé pour un nombre de transactions au niveau de Visa, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen! Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer pour rester un simple système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo de Bitcoin.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud bitcoin complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être négocié sauf en grosses quantitées de toute façon. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. Malheureusement, il est régi par des développeurs de logiciels et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il sera vendu. Les paiements avec BTC ou les transactions de toute nature sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être catégorisé pour être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucun limite sauf l'esprit humain et l'esprit d'entreprise.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompent sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie du récit de Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Si vous ne le savez pas, Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et autres forums, et nouvellement financée par l'argent de la startup pro-petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et a investi une fortune incalculable et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiales de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une petite preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, vraiment, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelle. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, ce que, franchement, Gmaxwell est.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre anti-BSV est Calvin Ayre: le milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur de porcs, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu d'argent sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines compliquées et obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur une liste des «plus recherchés» pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation de délit, mais a été le fer de lance de la modernisation des lois et règlements américains qui existent aujourd'hui sur les marchés complètement ouverts et fonctionnels. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, les médias et la philanthropie. Calvin est certainement le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée et dépassée selon laquelle il est une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes pendant plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups dans l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur, il n'est pas le monolithe que les petits-blocs laisseraient croire aux critiques. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Unwriter's Planaria Corp.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage. Alors qu'à un moment de l'histoire, les entreprises appartenant à Ayre représentent une quantité importante de hachage sur bitcoin, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup sont ennemis. Ces mineurs soulignent cependant la nature ouverte et sans permission de BSV pour permettre à quiconque de participer.
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il tout le monde en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal.
Cette ère de service a engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages publics demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas du tout cette version de bitcoin à la suite du drame public.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de Bitcoin.com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que des problèmes juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais les critiques publiques ont persisté jusqu'à ce que Roger soit également entendu devant le tribunal et fournisse la preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Son cas est en instance à Antigua-et-Barbuda, où il est récemment devenu citoyen.
Et ensuite il se passe quoi ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de la guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur les orateurs Gary Vaynerchuk , et d'autres orateurs prévus afin de les forcer à annuler leur participation à la conférence. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un cas gigantesque de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin SV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de classe mondiale. Il est utilisé par des entreprises indépendantes pour réaliser des profits et il est exploité sur le marché libre par un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux mondiaux. Les mensonges au contraire sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaie qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager dans les grandes entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie supérieure qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez essayer dès aujourd'hui gratuitement ?
Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les meilleurs applications du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est bit.ly/twetchapp, une version de twitter incensurable sur la blockchain, allez jeter un oeil !

_______________________
sources: traduit et inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Pour dresser l’état-civil de Bitcoin

Bien des exposés sur le bitcoin commencent par des considérations sur la monnaie qui, sous prétexte de questionner, risquent de perturber les tranquilles certitudes de l’auditoire (de la monnaie, bien des gens instruits se contentent de savoir qu’ils n’en ont pas assez) ou par l’exposé de prouesses cryptographiques qui sont aussi indifférentes aux honnêtes gens que les mérites respectifs des chlorofluorocarbones et des hydrofluorocarbones pour réfrigérer leur apéritif.
De l’euro, on ne se demande guère « ce qu’il est ». On sait qu’il est né en 2002 avec moult messieurs en cravate autour de son berceau, et on croit qu’il est fabriqué à Francfort, personne n’attachant la moindre importance aux petits symboles des souverainetés nationales résiduelles sur les pièces. Sur ce qui lui donne sa valeur, personne ne philosophe puisqu’il est lui-même l’étalon de la valeur de toutes choses au supermarché et le moyen de se les procurer.
Le Bitcoin, en comparaison, ressemble à un orphelin de milieu louche et pas trop bien vu des gens puissants. Cela lui pose des problèmes identitaires, car on cherche toujours l’origine des gens ou des choses avant d’accorder sa confiance, et ce n’est pas une démarche idiote.
Peut-être faut-il donc chercher à lui donner une sorte d’état civil (nom, prénom date et lieu de naissance, domicile, profession, nationalité).
Son nom vient de l’anglais « bit » : unité d’information binaire et « coin » : pièce de monnaie. C’est terriblement banal. Comme Tintin. C’est un nom où chacun peut mettre un peu de lui et se projeter .
Pour ce qui est de son géniteur, en revanche, on est bien dans le romanesque. Le plus raisonnable est de penser que c’est un cypherpunk américain (ou un groupe de cypherpunks) qui a trouvé en fin 2008 le « truc » que beaucoup de gens cherchaient depuis des années.
Pour le moment, ou pour toujours, il faut faire avec ce « père absent ». On peut quand même se laisser aller à dire que d’autres grands fondateurs sont inconnus, en définitive : qui a écrit la Bible ? qui a fondé Rome ? qui étaient les ancêtres de Clovis ?
Mais comme nous ne vivons plus à une époque aristocratique mais dans un temps mercantile, la question de la paternité se transforme vite en question de propriété : à qui ça appartient, le bitcoin ? Ma réponse, que je livre ici, est la suivante. Le protocole le plus connu de tous, c’est l’alphabet. Nul n’en connaît précisément l’origine, et moins encore le « père ». L’alphabet est à tous, gratuitement, et il est généralement sensé de se servir de l’alphabet commun pour être compris. Mais ce que vous en faites, ce que vous écrivez (lettre, livre…) est à vous (défense de la vie privée, de la propriété intellectuelle…).
Et ceci conduit à la question de la profession : « ça fait quoi ? ». Bitcoin est un truc pour échanger. Comme l’alphabet pour s’écrire, les chiffres pour faire les comptes, l’infrastructure téléphonique pour se causer ou… les protocoles http ou smtp (quand l’interlocuteur a de l’instruction !) pour surfer et s’envoyer des mails. Comme je l’ai écrit sur mon blog, dans le billet intitulé «complètement timbré», ce à quoi un bitcoin ressemblerait, pour l’usage, ce serait à une lettre (recommandée, et qui arriverait vraiment, dans les temps, et qu’il ne faudrait pas aller chercher au bureau de poste).
Mais cette lettre, à peine reçue, on pourrait s’en resservir pour la renvoyer à quelqu’un d’autre. Et mettre dedans ce qu’on veut : une lettre, une image, une musique ou… de l’argent (hum… lire l’échange ci-dessous en commentaire avec Marco). Donc cette enveloppe magique, on serait d’accord pour l’acheter, assez chère, non ? C’est pour cela que certains acceptent de payer leurs bitcoins à un certain prix. Surtout que cette enveloppe magique, personne d’autre ne peut l’ouvrir que son destinataire. Alors que les mails, les sms, les virements bancaires, tout est ouvert, lu, archivé, que cela vous plaise ou non…
La plus délicate question, selon moi, dans l’état civil de Bitcoin, est celle de son domicile. « Il est où le bitcoin ? » Ici, mieux vaut être rassurant. Répondre « il est dans le Cloud » risque de ne rassurer que les geeks. Et parler des data centers échauffe les écolos. Le bitcoin, il est en vérité comme les euros de la mère Michel : dans un livre. C’est juste le livre qui, au lieu d’être à la Banque Pop (où il n’y a pas d’or, d’ailleurs demandez-leur de l’or, ou même des dollars, vous verrez : il n’y a rien !) est conservé en plusieurs milliers d’exemplaires par des membres actifs de la communauté. Et ces exemplaires-là sont identiques et infalsifiables, alors que la Banque, à défaut de se « tromper » a tout de même tendance à passer des écritures dans votre compte sans trop demander votre avis.
Oui, oui, mais ils sont où le bitcoin et le livre du bitcoin ? Il est en France ? en Europe ? Votre interlocuteur travaille sans doute pour les douanes… Là on entre dans un débat intéressant. Formellement vos euros sont en France parce qu’ils sont inscrits sur un livre tenu par la Caisse d’Épargne de Romorantin ou la Poste de Belleville. S’ils sont inscrits sur un livre chez Reyl et Cie à Genève, vous êtes en délicatesse avec la douane. Les bitcoins sont sur plusieurs milliers de livres, partout dans le monde. Il est donc raisonnable de penser qu’ils sont partout à la fois, à l’étranger, où que vous les ayez achetés et où que vous soyez. Des billets de banque, des lingots d’or, vous pouvez les avoir « sur vous ». Pas des bitcoins. Même dans les clés USB les mieux protégées, vous n’avez pas vos bitcoins, mais seulement la clé privée de leur adresse dans le registre. Ils seraient sur la lune ou sur la tête à Mathieu que ce serait pareil.
Dans un article publié sur le Cercle des Echos, j’ai parlé des limites de la pensée à ce sujet. Nous continuons de penser, le plus souvent, avec nos sens. L’espace c’est souvent, implicitement, un territoire. Une large part de notre droit civil et de notre fiscalité est élaborée sur les savoir-faire de l’arpenteur et du conservateur des hypothèques. La « police de l’air et des frontières » se fait toujours sur le plancher des vaches.
L’espace où s’inscrit le bitcoin n’est pas un territoire. À la différence des valeurs listées par la douane, le bitcoin ne voyage pas. Qu’on l’encaisse ou qu’on le décaisse, il ne franchit en réalité aucune frontière terrestre, maritime ou aérienne. Sa vitesse de circulation ne provient d’ailleurs que de ce qu’en fait il ne voyage pas, du moins pas avec nous ni dans le même espace.
La meilleure comparaison pour parler de son espace, c’est peut-être de chercher quelque chose comme un terrain de jeux.
Par exemple celui du Monopoly. On s’y déplace, on y fait des transactions, avec une monnaie ad hoc. Mais « Rue de la Paix » n’est pas plus en France que « Boardwalk » (la même case) n’est en Amérique. On peut d’ailleurs jouer à plusieurs, répartis sur différents continents et régler par virement dans le monde virtuel du jeu.
📷
Il est à qui le bitcoin ? Bitcoin, bien sûr, n’est pas un Monopoly. Notre interlocuteur sait bien qu’avec des bitcoins, on peut acheter dans notre monde physique des objets que l’on possède vraiment alors. Mais que veut dire pour lui posséder des bitcoins qu’il ne lui est pas possible d’enfermer dans un support matériel ? Peut-on posséder un bien immatériel quand pour ce bien il n’y a pas de certificat d’authenticité nominatif ? Il faut bien avouer que, comme pour la question du « lieu », la question du « lien » est difficile à appréhender sur la base de nos seuls sens. Notre langage lui-même ne semble pas adapté encore pour cette situation.
Est-ce à dire que Bitcoin n’a point de nationalité ? Evidemment non. Bitcoin est la monnaie de l’Internet. A ce jour il est prématuré de transposer dans l’univers du web les concepts politiques territoriaux. Mais Bitcoin a une langue, qui est évidemment l’américain, même si sa devise (vires in numeris) est latine, ce qui est d’ailleurs typiquement américain !
Ce que l’on peut localiser dans notre espace à nous (sur le globe, pour faire simple) ce sont seulement ses points de contact (les exchanges, où le dollar intervient dix fois plus que l’euro semble-t-il) et les points d’appui de l’univers bitcoin dans notre univers physique. A cet égard on pourrait suggérer que Bitcoin est américain à proportion du nombre de nœuds situés aux USA (40%), ou bien majoritairement chinois car le hashrate pour sécuriser le protocole est majoritairement effectué dans les fermes de minage chinoises… Cela donne une « géographie politique » du Bitcoin. Mais la crise actuelle autour du fork XT montre que la politique du bitcoin est encore balbutiante.
Voici donc quelques éléments d’état-civil, tel qu’on pourrait le tracer en famille, devant des gens qui ne sont pas coutumiers de la chose ou familiers des meet-ups. Il reste à pouvoir donner une représentation de Bitcoin. J’essayerai dans mon prochain billet.
submitted by MarinaUlyse to u/MarinaUlyse [link] [comments]

Quelle est selon vous la raison la plus simple de l'existence d'une preuve de travail?

La preuve de travail (Proof of Work en anglais, souvent abrégé POW) est un moyen de montrer que vous avez investi de l'argent, du temps et de l'énergie dans quelque chose qui n'a d'autre valeur que la preuve, et cette preuve ne peut pas être falsifiée.
Bitcoin aurait pu être conçu pour sélectionner au hasard des nœuds pour produire le prochain bloc de la chaîne, mais sans investissement, ni mettre sa propre peau en jeu, il n'y a aucune incitation à être honnête car il n'y a rien à perdre. Dans Bitcoin, comme c'est le cas actuellement, si un mineur faisait quelque chose de malhonnête, comme dépenser les bitcoins de quelqu'un d'autre, les autres mineurs rendront ce bloc orphelin et le mineur malhonnête aura perdu ce qu'il a investi pour créer le bloc.
De plus, si les nœuds étaient choisis au hasard, sans autre exigence, un mauvais acteur pourrait créer de nombreux faux nœuds afin de contrôler la majorité des nœuds du réseau, de cette façon s'ils créaient un bloc qui vole des bitcoins, ils auraient la majorité du réseau contre eux. Si le bloc orphelin continue à être construit, il y aurait une division persistante de la chaîne (fork), ou deux chaînes, et dans ce cas, les mineurs et les utilisateurs pourraient voir quelle chaine est honnête et laquelle a le plus de POW pour décider laquelle suivre.
Une chaîne minoritaire pourrait continuer à vivre, par exemple si la chaîne majoritaire n'est pas considérée comme valide par le côté minoritaire (comme dans le cas du fork de BTC vs BCH et de BCH vs BSV), bien que finalement vous vous attendriez à ce qu'il n'y ait rapidement plus qu'une seule chaîne et qu'elle ait accumulé le plus de POW en raison de l'effet de réseau du plus utile arrivant en premier (par exemple comme Facebook qui à détrôné Myspace).

j'ai traduit ce commentaire à l'origine en anglais car je trouve qu'il répond particulièrement bien à la question !
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

ViveMon Casino Avis

Vivemon Casino Avis - Bonus, pas de dépôt (2020)

À notre avis, Vive Mon Casino est le bon choix pour vous si vous cherchez un casino en ligne avec une interface sophistiquée et moderne qui vous offre les meilleures promotions.

Le casino existe depuis plus de 19 ans, il sait donc ce que les joueurs aiment et il le leur offre. C'est pourquoi, dès votre arrivée, vous verrez les courses disponibles et un calendrier des promotions rempli de différentes promos. Vous pouvez choisir parmi les promotions quotidiennes, le Cashback, les tournois et de nombreuses autres options disponibles. Vous pouvez réclamer ces gratuités pour jouer à des jeux de la gamme massive de jeux, fournis par certains des meilleurs développeurs de logiciels du secteur. Il y a même des jeux de casino en direct disponibles dans le portefeuille de Vive Mon Casino, vous pouvez donc être assuré que vous serez diverti.

Bonus de Vive Mon Casino

Bonus gratuit à l'inscription : Un bonus exclusif de 35 $ sans dépôt non encaissable. 20x les exigences de mise et 100$ maximum de retrait. Deuxième option : 25 tours gratuits avec 20x les exigences de mise et 100 $ maximum d'encaissement. Les conditions générales s'appliquent.

Bonus sur le 1er dépôt : 200% de bonus jusqu'à 2 000€ + 30 tours gratuits. Le dépôt minimum requis est de 10$, les conditions de mise sont de 35 fois le montant du dépôt et du bonus. Les conditions générales du bonus s'appliquent.

Bonus sur Dépôt en cours : 100% de Bonus jusqu'à 1,000€ + 30 tours gratuits sur les 2ème, 3ème et 4ème dépôts. 175 % de bonus jusqu'à 1 750 $ + 300 tours gratuits sur le 5ème dépôt. Le dépôt minimum est de 10$ et la mise requise est de 35 fois le montant du dépôt et du bonus. Les tours gratuits expirent dans 7 jours. Les conditions générales s'appliquent.

Programme de fidélité : 6 niveaux VIP et les joueurs gagnent des points VIP sur chaque dépôt. 2 points VIP pour chaque dollar américain déposé. Le programme VIP comprend l'assistance à la clientèle, des promotions dédiées, des tournois exclusifs, des hôtes VIP personnels et dédiés et des événements exclusifs.

Dépôts et Retraits
Dépôt minimum : 10

Méthodes de dépôt : Visa, MasterCard, ecoPayz, Bitcoin, Neosurf, chèque et virement bancaire.

Méthodes de retrait : ecoPayz, Virement bancaire.

Horaires des retraits : 72 heures pour examiner et approuver la demande de retrait. L'argent sera traité instantanément pour ecoPayz et de 5 à 7 jours ouvrables pour le virement bancaire.

Retraits maximums : 4 000 $ par semaine

Retraits minimums : 50 $ pour ecoPayz, 500 $ pour un virement bancaire.

Jouer en jeu : EUR, ARG, BRZ, CAD, TND, USD, ZAR.

Jeux de casino Vive Mon
Jeux populaires : Machines à sous vidéo, Machines à sous classiques, Keno, Vidéo Poker, Blackjack Pontoon, Blackjack Royale, Blackjack à exposition double, Blackjack américain/européen, Roulette américaine/européenne, Baccarat, Roulette électronique, Roulette Titanium, Roulette à tirage commun, Roulette Zoom, Roulette Black, Diamant, Roulette Cristal, Blackjack multi-mains, Blackjack Super 7, Craps, Rami à 3 cartes, Triple Edge Poker, Cartes à gratter, Oasis Poker, Pai Gow Poker.

Machines à sous : Wolf Gold, Dieux Grecs, Stampede, Dragon & Phoenix, Chilli Heat, ChilliPop, Royaume du Dragon, Grand Rhino, 7 Singes, Bamboo Rush, 5 Lions Gold, Spinfinity Man, 8 Dragons, Extra Juicy, Jade Butterfly, Ancient Egypt, Pixie Wings, Hot Safari JP, Carnaval pour toujours, Guerrier-singe, Asgard, Beowulf, Arbre de richesse, Sucre d'orge, Train d'or, Rome glorieuse, M., Vegas, Père Noël, Cristaux magiques, Royal Reels, Lady Godiva, Lucky Dragons, Madame Destiny, pour n'en citer que quelques-uns.

Vidéo Poker : Jacks or Better, Poker 3 Heads Up Hold'em, Bonus Poker, Deuces Wild, Multihand Double Jackpot, Oasis Poker, Multihand Deuces Wild, Deuces and Joker, Double Joker Poker, All American, Pyramid Jacks or Better, Tens or Better, Pyramid Deuces Wild, Pyramid Bonus Poker, Pyramid Bonus Deluxe, Pyramid Double Bonus, Split Away Royal, Triple Edge Poker.

Jeux de croupier en direct : Oui, Blackjack VIP, Roulette, Roulette anglaise VIP, Roulette VIP.

Service clientèle : 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, par courriel [[email protected]](mailto:[email protected])

Détails de la licence : Curaçao

Powered By : Pragmatic Play, Betsoft, Octopues Gaming, et Vivo Gaming software.

Propriétaires : Winward Gaming Group

Sélection des jeux
En jouant au casino Vive Mon, vous jouerez aux machines à sous, aux jeux de table, au casino en direct et aux jeux de vidéo poker les plus demandés du secteur. Il s'agit de jeux testés par RNG et fournis par les meilleurs développeurs comme VIVO Gaming, Pragmatic Play, Octopus Gaming et BetSoft.

Vous aurez accès aux titres inégalés de BetSoft comme Wolf Gold et Dragon & Phoenix, mais aussi à de nombreux autres comme Sweet Bonanza Xmas, Take the Bank et Chili Pop. Les jeux de casino en direct de Pragmatic Play seront également à votre disposition. Vous pourrez donc également essayer la roulette VIP, le Blackjack VIP et la roulette en direct. Des jeux de table comme le Blackjack américain, la Roulette Zoom et le Pontoon sont également disponibles, ainsi que des variantes de vidéo poker comme l'Oasis Poker, le All American et le Bonus Poker.

Bonus et promotions
Chaque fois que vous rejoindrez Vive Mon Casino, vous verrez que tant de bonus et de promotions vous attendent. Le casino a toujours des promotions quotidiennes que vous pouvez réclamer, comme le Sunday Super Reel et le Thermal Thursday, mais il y a aussi un généreux bonus de bienvenue que vous pouvez réclamer.

Tout d'abord, vous obtenez 25 tours gratuits à l'inscription, puis vous recevez un bonus de bienvenue équivalent sur vos 5 premiers dépôts. Sur votre premier dépôt, vous recevrez un bonus de 200%, tandis que sur les 2ème, 3ème et 4ème dépôts, vous recevrez un bonus de 100%. Sur votre 5ème dépôt, un Bonus de 175 % vous attend. Le meilleur, c'est qu'avec ces bonus, vous obtenez également 30 tours gratuits sur chacun des 5 premiers dépôts !

Enfin, vous avez les niveaux supplémentaires gratifiants du Club VIP à gravir. En fonction de votre niveau du Club VIP, vous aurez accès à différents événements, tournois, promotions exclusives et bien d'autres bonus à réclamer. En fait, il y a même un hôte VIP personnel disponible, si vous atteignez le niveau Titane !

D'autres casinos en ligne dotés d'un remarquable programme VIP sont Captain Jack, Black Diamond et Cherry Jackpot

Modes de paiement
Lorsque vous jouez au casino Vive Mon, vous utilisez les meilleures cartes de crédit, portefeuilles électroniques, cartes de débit et cartes prépayées, ainsi que les meilleures options de transfert bancaire.

Le casino s'est assuré que vous disposiez de virements bancaires, d'ecoPayz, de MasterCard, de Bitcoin et de VISA. Si le montant minimum de retrait avec certaines méthodes est de 50 €, il peut aller jusqu'à 500 € avec un virement bancaire, mais il y a des frais de transaction de 23 € lorsque vous utilisez cette méthode. Les retraits prennent jusqu'à 7 jours, tandis que les dépôts sont instantanés.

Vive Mon Casino s'assure également que toutes vos données sensibles sont conservées en toute sécurité à tout moment. Il met en œuvre un cryptage SSL émis par COMODO pour s'assurer que toutes vos données personnelles et financières sont impénétrables par des tiers. Sur ce point, les méthodes de paiement conformes à la norme PCI les plus sûres, les plus rapides et les plus pratiques sont à votre disposition au casino, il ne vous reste plus qu'à les rejoindre !

Pour
- Des jeux en direct et une grande variété de créneaux horaires offerts
- Des niveaux de Club VIP vraiment gratifiants
- Un site web moderne, sûr et crypté
Contre
- Un casino en ligne qui n'est pas adapté au Royaume-Uni
- Exigences de mise de 35x sur les matchs de bonus de bienvenue
submitted by azons3 to u/azons3 [link] [comments]

Que pouvez-vous obtenir avec 0.01 Bitcoin ?

En ce jour de début 2020, 0.01 Bitcoin représente le prix de deux personnes prenant un repas complet dans un restaurant à prix moyen. Si vous mesurez simplement la valeur de Bitcoin, Il s’agit d’un or numérique refuge des prix volatils. Cependant, si vous échangez 0,01 bitcoin contre VID, vous aurez accès à un système commercial financier gratuit et à un réseau social mondial de confidentialité, autre que la seule et unique preuve d'identité passable dans l'écosystème social de consensus décentralisé VDS. VID fournit aux propriétaires le chat anonyme, OTC décentralisé, réseau de timbre et fiducie, et de nombreuses autres fonctions.
Voyons pourquoi le prix de la création de VID est de 0.01 bitcoin. Tout d'abord, nous devons savoir que le commerce de résonance est un canal d'échange à sens unique entre bitcoin et Vollar, c'est-à-dire que le titulaire peut compléter l'échange de Bitcoin vers Vollar en le portefeuille de VDS de manière décentralisée sans chercher de contrepartie, et le rapport d'échange entre Bitcoin et Vollar est dynamique. Le prix de création d'un VID est calculé en fonction du taux actuel de conversion du commerce de résonance dans l'écosystème VDS. Lorsque le prix du marché de Vollar est égal au prix de résonance, le coût de création d'un VID équivaut à 0.01 bitcoin. Le commerce de résonance est « le mouvement perpétuel » de l'écologie VDS, et le changement du taux de résonance peut refléter les progrès de développement de chaque section de l'écosystème VDS et le résultat final de l'interaction entre les différentes parties. Cette relation de 0.01 fois relie le rapport de résonance et le prix VID, ce qui est plus propice à la formation d'un cycle vertueux, ce qui rend le système financier décentralisé de VDS plus vivant et complet.
Voyons maintenant ce que nous pouvons obtenir lorsque nous dépensons 0.01 Bitcoin de Vollar pour activer un VID.
  1. Le chat anonyme
VDS construit un « réseau de confidentialité » sur les nœuds distribués, où les nœuds super maîtres anonymes dispersés dans le monde transmettent des informations uniquement sans aucun stockage. Ce service réseau permet au système de chat secret VDS de fonctionner en toute sécurité avec la garantie de la confidentialité des utilisateurs. Après que nous avons créé un VID, la fonction de chat secret VDS est automatiquement activée. Chaque VID peut échanger librement des informations avec d'autres VID dans un espace décentralisé sans se soucier de la divulgation d'informations personnelles ou de contenu de chat. De plus, un VID peut créer ou participer à un échange de gré à gré par le groupe privé anonyme distribué où chaque VID peut échanger Vollar pour tout type de monnaie de manière anonyme afin d'atteindre la liberté ultime de richesse. Grâce à sa technologie unique d'anonymat, VDS propose chaque VID le droit d'exprimer et d'échanger des puces sur son réseau social privé.
  1. Revenu de fission de timbre et fiducie
L'activation de VID nécessite le paiement d'une certaine quantité de Vollar à d'autres VID. Les VID qui envoient des invitations directement recevront 35% du paiement. Les 60% restants de Vollar, à l'exclusion des frais de service, seront divisés en 12 parts égales et répartis entre les 12 VID de relation linéaire ci-dessus, chacun recevant une part de 5% de la récompense système Vollar, y compris le VID qui envoie invitation. Il s'agit d'un jeu de promotion sans fin, les joueurs mettent en place la pyramide de timbre et fiducie à travers leur réseau unique de relations. la pyramide de timbre et fiducie est non seulement la source des revenus de fission ultra-élevés de VID, mais renforce le réseau de relations interpersonnelles de VID en réalité et dans le réseau. Il stimule la fission VID avec de grands avantages et attire le sang frais de la manière la plus efficace.
  1. Loterie de Lucky 20 pour chaque semaine de bloc
Dans l'écosystème VDS, chaque bloc 10 080 est compté comme une saison. À la fin de chaque saison, 10 nœuds super maître chanceux et 20 VID chanceux seront sélectionnés pour recevoir respectivement 50% des récompenses Bitcoin de cette saison. Les Lucky 20 VID générés pour chaque saison doivent promouvoir la fission d'invitation directe pour entrer dans la liste des candidats aux récompenses Bitcoin. Au cours de chaque semaine de bloc, le système final de bitcoin utilisé lorsque la résonance est échangée contre Vollar extraira au hasard 20 VID avec une promotion de fission sur invitation directe en fonction de la valeur de hachage et distribuer des récompenses Bitcoin proportionnellement à leur numéro d'invitation directe la saison précédente. (Chaque semaine de bloc de la saison des pluies de printemps comprendra également un bonus garanti Bitcoin désigné.) Dans VDS, les VID avec promotion de fission sur invitation directe au cours de chaque semaine de blocage sont tous qualifiés pour gagner des récompenses de Bitcoin. Le tirage aléatoire de Lucky 20 rend les revenus VID plus diversifiés et ajoute du divertissement.
S'appuyant sur la technologie de la blockchain, VDS a inauguré une nouvelle ère de crypto-monnaies, un grand écosystème social de consensus décentralisé qui aide les citoyens à se réveiller du contrôle des institutions centralisées. VID est la clé qui nous mène à la liberté de la richesse et à l'émancipation de l'esprit. Avec seulement 0,01 Bitcoin de Vollar, nous pouvons obtenir plus qu'un simple réseau de relations plus fort, un réseau de discussion et de commerce secret et une richesse inimaginable, mais aussi un habitat chaleureux décentralisé à cette époque dominée par la centralisation.
submitted by YvanMay to u/YvanMay [link] [comments]

Two-thirds majority, Blockchain, US Constitution and the Book of Revelation

Satoshi Nakamoto did not understand the "Byzantine Generals Problem," as is evidenced by the following: https://satoshi.nakamotoinstitute.org/emails/cryptography/11/
"**The proof-of-work chain is a solution to the Byzantine Generals' Problem.** I'll try to rephrase it in that context."
Let us first make it quite clear that, for 2n+1+m nodes (which vertices are simultaneously message-radiating "generals", message-reflecting or, in the case of faulty/malignant elements, transmitting or absorbing witnesses, and message-absorbing lieutenants), no "do gooder consensus", in the case interesting us to be understood as meaning that truth is what "good guys" *decide* it to be, can be ascertained unless the traitors/fomenters' contingent m isn't above n (the problem isn't a problem if n vanishes, because for evil to overcome good, it has to exist.)
Instead of a reductio ad absurdum we shall succinctly analyze i.e., slaughter the beast at hand and excise from within its innards, that is in the very question, its general solution.
We shall as well discover that substituting reason for faith, computation for trust, complicates, slows down, hampers, squanders, pollutes i.e., is, in a word, inefficient.
Imagine a multitude of nodes and let one of them, x, ask a question to some other, say y. Now if x were endowed with simple and despised faith it would accept y's answer confining annoying solicitations to a singleton, but this age is a haughty and voluble one, we ask for proofs even of axioms, blind as we are to the fact that we still are giving our credence to authorities or, as is the case for Bitcoin, to the hardware, to the software, to the network supporting it, if only they belittle faith. Such a x won't be satisfied with y's answer but will have to beg all the other nodes for what is it that y told them in response to x's question. Far from being done with it, taking a majority of the reports, it will have to, for the same reason, ask, for any z, all the remaining nodes what is it that z told them that x said. As you can judge, we have an infinite regress in the making, "fortunately" enough for infidels, they are to be held in the chains of finitude and therefore these sequences can be terminated. How deep such a pit need be? If it were to heap n "good" nodes t0, t1, ... tn-1 where t0 would be y, then if there still remained, in addition to x, taken as "good" for argument's sake, n other "good" nodes, and at most n "bad" ones, then lo, x would find itself in the pleasant position of agreeing with any of the n other remaining "good" nodes concerning tn-1's witness, this because tn-1 being "good" will send the same message to all the askers, and so will "reflect" x, mirror as it were, or the n remaining "do gooders." Hence when x will ask these n "good" nodes "what is it that tn-1 said that ... t1 said that t0 vomited?," it will find itself sprinkled with the same droplets of noisome diarrhea that tn-1 itself benefitted it with, and therefore whatever the no more than n "false witnesses" told x in regard to t0, ... tn-1, it will have a majority of n+1 equal votes vs. less than or equal to n diverging ones. Now that, if you take some time to think instead of indulging in prolefeed such as that ridiculous but nonetheless pernicious "Lucifer" TV show or some pr0n, belongs to the species of worse scenario and by that we mean that the maximum number of "goodies" is chained for n badies, beyond which disagreement among the nice vertices is not impossible. Now picture yourself tn-1 as "bad", shall the unchained n+2 "good" nodes agree on t0, ... tn-1? Not necessarily, as a counterexample shows: tn-1, being a contrarian, isn't bound to send the same datum to all nodes, let it report i to x, j to a "good" w and any random heterogeneous, all different from i and j, garbage to all the others, where i and j are different. Now x and w will ask all the remaining nodes, whether "good" or "bad" they have no inkling of, what tn-1 told that ... t0 said. The evil nodes may very well bombard x with i all the while assuring w of j. For x this state of affairs will result in his assigning i to t0, ... tn-1 seeing that it has a majority of n occurrences of i against n+1 votes, no n of which are equal but w will conclude j for the same t0, ... tn-1. And yet, although the "good" nodes will differ on t0, ... tn-1 with an evil tn-1 appendage, they still will agree on t0, ... tn-2, because they will value the well-ending t0, ... tn-1 equally which is, for each "goodie", n+1 identical decisions against n on bad-ending t0, ... tn-1. The cases where t0, ... tn-1 is mongrelous i.e., with both "good" and "evil" ti, i < n-1 are easier because there are fewer free fomenters. This procedure ensures hivemindeness on the "good" nodes' part: they'll decide on the same value for t0, ... tn-2, for t0, ... tn-3 and so on until they come to consensus on t0 that is y.
The belabored *digression* that follows S. Nakamoto's d'entrée de jeu conclusion, for such it proves to be as far as the object of the exchange is concerned, and which is purported to cast the Blockchain into the BG's framework, is not even coherent viz.:
"It has been decided that anyone who feels like it will announce a time, and whatever time is heard first will be the official attack time. **The problem is that the network is not instantaneous, and if two generals announce different attack times at close to the same time, some may hear one first and others hear the other first.**" continued with "**They use a proof-of-work chain to solve the problem.**"
How? "Once each general **receives whatever attack time he hears first**, he sets his computer to **solve an extremely difficult proof-of-work problem** that includes the attack time in its hash."
This to my mind looks like a rather silly petitio principii.
"The proof-of-work is so difficult, it's **expected to take 10 minutes of them all working at once before one of them finds a solution.**"
So, for them to solve the problem of agreeing on a concerted-attack time against the King's WiFi password, they find no better than duplicating that same problem, for except they work *all at once* on the "extremely difficult problem" (a stupid exhaustive search), they'll hardly "solve" it within 10 minutes.
"Once one of the generals finds a proof-of-work, he broadcasts it to the network, **and everyone changes their current proof-of-work computation to include that proof-of-work in the hash they're working on.** If anyone was working on a different attack time, they switch to this one, because its proof-of-work chain is now longer."
He who wrote the above doesn't have a clear idea of what a Blockchain is, let alone the BGP: why should the less lucky, or as is often the case in practice not as powerful as the de facto general, lieutenants decide to prolong said general's already hashed and received block thereby having to restart hashing their own, now altered blocks because of their overwriting the parent block's "address" i.e., hash field? That certainly doesn't make much sense if their blocks have the same payload as is suggested by Nakamoto-san's answer. (I believe him to be a vertical, beyond our surfacic senses or in this case imaginary, vertical cross-product of the orthogonal and horizontal pair D. Kleiman, C. Wright.) Why should the would be generals not compete against one another instead, growing parallel block branches? After all it is significantly a matter of luck for one to bump into an adequate block-hash. The BGP's solution doesn't define "good" as "most powerful", but demands that the good nodes be more than twice as numerous as the bad ones.
The Blockchain is an interesting *antisolution* to the BGP, a minority of nodes (i.e., violating the indispensable to any solution with anonymous* "good guys", Bitcoin's claimed case, minimum ratio of 2n+1:n of "goodies" to "badies") can very well "speak" a longest branch of the Blockchain tree (for it is a *tree*, not a sequence as it appears to be presenting itself) and thereby impose their truth, their history, their law.
It is not difficult in the least to graft and grow a longest "bad future" on the Timechain: https://www.wingclips.com/movie-clips/back-to-the-future-2/alternative-future
* If "good guys" weren't unknown then, obviously, they would be no different from trust-exacting authorities, defeating BTC's raison d'être.
submitted by VermisCoelorum to JordanPeterson [link] [comments]

La différence entre un Data Center et une usine à Minage ?

J'ai lu que le minage de Bitcoin n'est aujourd'hui plus rentable, sauf si on possède une usine de minage, qui ne serait rien d'autre qu'un Data Center plus énergivore... Après, il y a aussi Ethereum qui n'a pas de limites, sauf que plus tu augmentes le nombre de titres, moins son unité aura de valeur, tout comme la monnaie dans l'histoire ou encore le pétrole.
Quand tu construis un Data Center ou une usine à chaussures aujourd'hui, c'est plutôt pour l'inverse... A part l'utopie d'une monnaie universelle et des backs up infinis, rien ne m'empêche, avec Paypal ou ma banque aujourd'hui, de payer des choses, vers ou à l'étranger, sans frais de transactions (ou très peu).
Pour le blockchain, un peu comme le P2P, à moins que le monde soit prêt à réduire leur performance pendant qu'il joue à un jeu, réduire leur espace de stockage et payer plus d'électricité... Le Blockchain n'aura son sens que le jour où il permettra de réduire le nombre de Data Center selon moi, vu qu'au final, c'est le même principe : du calcul et de la data.
submitted by alexino2 to france [link] [comments]

Des communautés toutes petites

Communautés en français
9chatFR Le Chan de France
agilefr reddit des agilités francophones
AnimalCrossingFrance Communauté francophone d'Animal Crossing !
AuServiceDeLaFrance Discussions, gifs, et autres trucs sur la série "Au service de la France".
aymaide_fr est une communauté (principalement constituée d'élèves) qui partagent leurs savoir dans plusieurs matières.
BFFR Subreddit de BattlefrontFR
bitcoinfr Informations en français sur la crypto-monnaie bitcoin
canada_fr
CelebsFrance Rule I : No Fakes Rule II : Only French or Belgian Celebs Rule III : 18+ only Rule IIII : NSFW posts must be tagged
Couture_tricot_fr Le sub pour les passionné(e)s de couture et de tricot.
CryptoFR
CSFrance
debatdeshauts Lieu d'échange des questions les plus sérieuses quant à l'avenir commun de l'humanité
Django_france django experts in france
DNMFr Sous forum Reddit Français destiné aux marchés du darknet et tout ce qui s'y rapporte de prêt ou de loin Weed, Hash, toutes drogues Deepweb , darknet, market
DOFUSfr Retrouvez toute l'actualité de DOFUS MMO & ses dérivés ; les nouveautés, les interventions du staff, les évènements à venir, ... en un même endroit !
Dota2fr
Exjwfr Une communauté pour la discussion et l'entraide, ouverte aux TJ et ex-TJ
Fifa16fr Generateur de credit fut 16 obtenez des crédits et points en illimité sur Fifa 16&Fifa15 [Generateur de credit fut 16](http://fut16pieces.com) Cliquez ici pour regarder la vidéo comment avoir des crédits et points en illimité gratuitement sur Fut 16 et Fut 15 ->>>[Generateur de credit fut 16](http://fut16pieces.com) <—
FootFrance
France_apolitique Subreddit à propos de la France et de la Francophonie, qui parle de tout et de n'importe quoi à l'exception de la politique.
France_Festival Un sub français pour se tenir au courant des actualités festivalières de France et d'Europe et de découvrir des festivals encore inconnus.
France_gif Des Gifs oui, mais basés sur des films, clips, pubs... français. Un peu de diversité que Diable!
FranceBlowjobSurprise [NSFW] Version française de RandomActOfBlowjob. Proposer ou chercher un(e) partenaire pour une fellation surprise. Règles : Pas de photos à caractère sexuelle directement (liens dans le post), indiquez votre location et le moment. mots clés : pipe, sucer, pompier, soixante-neuf, plume, gâterie, pomper, gamahucher, brouter, attraper son trahlahlah
Francecode Technologie, code, informatique…
FranceEnMono C’était avant la stéréo
FranceFIRE Bienvenue sur la version française de financialindependence. Cette communauté a pour but d'héberger les discussions relatives aux concepts d'indépendance financière/financial independence (FI) et de retraite anticipée/early retirement (RE). FI/RE fait référence à la maximisation du taux d'épargne (en augmentant les revenus ou diminuant les dépenses) afin d'atteindre l'indépendance financière le plus rapidement possible.
FranceGW [NSFW] FranceGoneWild est un endroit pour les Français ouverts d'esprit (+18) partageant leurs fantasmes / corps en toute liberté
FranceLeBolchevik
FranceMeetic Pour les coeurs brisés de /france, les couples qui s'ignorent, les manques d'amours et les amours en trops. Venez péchos des 06 ici.
Francephotographie [NSFW] Photographes professionnels
FranceTranquille La France mais tranquille
Francevraimentlibre
GoldenManager_fr Bienvenue sur le Golden Manager Française subreddit.
GoneWildFR [NSFW] Le charme à la française. Nudite, sensualité, sexe français.
GoneWildFrance [NSFW] Petit frère du GoneWild international, Le Gonewild est destiné aux redditors homme et femme s'exhibant sur les Internets.
GnulinuxFR Le Reddit non-officiel du Discord non-officiel de Linux
HearthstoneFrance Subreddit dédié aux joueurs francophones de Hearthstone. Venez discuter de vos decks, de vos parties, de la meta, poster vos screenshots, vos clips, et rejoindre le discord pour jouer ensemble !
IndiemagFR Actualités en français sur les jeux vidéos indépendants
jeuairfrance c'est le jeu de air france
Judo_FR Pour les passionnés de Judo qui recherchent des informations en Français.
JustinTrudeauFr Pour partager sur la politique et les réalisations de Justin Trudeau, Premier ministre du Canada. Humour, actualités et coquineries.
ketofr
LaFranceavauleau La France à vau-l’eau
Lgbtfrance Subreddit français de partage, de conseils, de discussion et de memes pour les personnes LGBT+
malfrance Pour toutes ces situations où des énormités sont proférées sur la France, son peuple, sa culture ou sa cuisine, il y a Mal France. Une oasis de réconfort dans un monde d’ignorance.
MFrance This subreddit is the hub for the Model France political simulation. Come join and have fun!
ModelFrance #Model French Government - Simulation de la politique en France
Modsocfr La sécurité sociale, le statut des fonctionnaires, la nationalisation du secteur bancaire et des monopoles, les comités d'entreprise, l'indépendance de la presse vis-à-vis des puissances financières, sont des conquêtes sociales consécutives à la Libération de la France en 1945. Le Conseil National de la Résistance avait élaboré ce programme dans la clandestinité et lui avait donné pour titre "Les Jours Heureux". Ce "modèle social" est encore bien vivant pour l'essentiel. Faut-il l'abandonner ?
Monero_Fr Le subreddit Monero pour les francophones.
Netflixfr L'actu Netflix en Français !
NetflixFrance Bienvenue sur ce subreddit qui vise à rassembler les enthousiastes de Netflix en France. Partagez ici autour de tout ce que Netflix apporte dans notre hexagone : les nouvelles sorties, les projets de tournage et autres actualités, vos recommandations et vos questions.
NMSFrance Subreddit français dédié à tous les joueurs francophones de NMS souhaitant échanger dans cette langue. No Man's Sky est un jeu développé par le studio Hello Games.
NoMansSkyFrance Subreddit français dédié à tous les joueurs francophones de NMS souhaitant échanger dans cette langue. Une extension Jeu de Rôle est prévue afin de favoriser encore plus l'implication dans ce dernier. Le règlement est calqué sur la communauté officielle anglophone. No Man's Sky est un jeu développé par le studio Hello Games.
NouvelleFrance
okcupidfr Souriez, vous êtes peut-être sur la photo
OnePieceFR Pour tout les fans de One Piece
OnePieceTCFR Bonjour a tous et a toutes, voici le Subreddit OPTC pour ceux qui ne parlent pas anglais et qui ne vont pas sur le subreddit classique. Ici vous pourrez parler OPTC de manière plus visible que sur facebook ou autres groupes sociales.
OverwatchFR Venez discuter des news Overwatch, rechercher un groupe, montrer vos meilleurs moments sur OverwatchFR.
Placefrance Discutez des plans de la France pour /place
PodcastFR Ici on parle des podcast audio et video en français
PrudeFrance Pour les plus vertueux des français, pour les plus pures des françaises.
ragefrance
ResFr est la communauté Ingress des joueurs Résistants Français. Nous partegons vos photos, sitrep, anomalies et First Saturday.
ResFrance Subreddit dédié aux joueurs Français (et francophones) de la Résistance du jeu Ingress. Venez partager toutes vos questions, SitRep, exploits et événements.
SEOFR Toutes les infos SEO en France Agrégateur et communauté SEO française.
SnapchatFR Comment Hacker un Compte Snapchat Rapidement. Avec SnapHacker, vous pouvez pirater un compte Snapchat facilement en 5 minutes seulement en possédant uniquement le pseudo de la victime ciblé. Hacker un compte Snapchat rapidement n’a jamais été aussi rapide qu’en 2015, se procurer un programme de hack Snapchat est désormais concevable et accessible grâce à notre logiciel, tout cela exclusivement gratuit et sans virus.
SquaredCircle_FR [PRIVEE] La communauté francophone du catch / de la lutte sur Reddit. Venez partager votre passion avec nous! Discussions live WWE, RAW, SMACKDOWN, TNA, ROH, NJPW, INDIE
simracingfr Un subreddit consacré au Simracing intégralement en français ! Partagez des infos, vos screenshots, vos vidéos…
socialmediafr Ressources utiles pour une meilleure utilisation des média(s) sociaux pour les français. Utilisez http://www.reddit.com/webfr pour des sujets plus généraux. Découvrez http://www.reddit.com/socialmedia sur cette même thématique mais dans la langue de Shakespeare.
StarCitizenFrance Star-Citizen France est un subreddit pour parler des news et de la communauté francophone de starcitizen
steinsgatefr Steins;Gate - Subreddit francophone
Superpowers_fr La plateforme de création de jeux HTML5 2D+3D — https://sparklinlabs.com/
TheLongestGameEver2FR Subreddit officiel de The Longest Game Ever 2 - communauté francophone
TricotFrance Pour tricoter et partager, mais en français
TwitchFR Subreddit TwitchFR : Le meilleur support Twitch pour la communauté Française. La première source d'informations officielles ! Avertissement : Subreddit Twitch non officiel
ubuntufr reddit de la communauté francophone des utilisateurs d'Ubuntu. Actu Ubuntu, logiciels libre, veille techno, discussions, échanges
UPRFR L'union du peuple pour rétablir la démocratie
ViveFrance Ce forum est fait par et pour les utilisateurs du HTC Vive et des produits associés (jeux, accessoires, ...). Venez partager votre expérience ou poser des questions !
wakfu_fr Bienvenue sur le Reddit de la communauté FR Wakfu. Si vous adorez le jeu en ligne Wakfu MMO, la série télévisée Wakfu ou encore tout ce qui est lié directement à l'univers fantastique de Wakfu, vous êtes au bon endroit !
WarhammerFrance est un lieu de rencontre pour la communauté francophone de Warhammer Fantasy, AoS, 40k et 30K.
Webfr Pour parler du web de manière générale, technologies, évolutions, tendances, nouveautés, webmarketing, etc. Sub en relation : http://www.reddit.com/socialmediaf
youtubefr Un subreddit pacifiste pour discuter de la partie française de Youtube. La modération ne sera pas décidée par demande. Merci de respecter les règles.
Zeleinfrance On aurait du nommer ça zele_of_a_postdoc mais c'est un peu tard.
Communautés bilingues
Algereddit
Belgians Belgique Belguië Belgium
Belgium_irl
ClashRoyaleFR Le repère des joueurs francophones de Clash Royale : astuces, gameplays, exclusivités,...
ENLfr Communauté Reddit des Enlightened Français
EnlightenedFrance la communauté Ingress utilisé par les joueurs Français
EveFR
FranceBoule c’est PologneBalle en régions
FranceWorld France & World, pour les francophones ou anglophones. Pour tous ceux qui ont un intérêt pour le français, les français, la France ou l'étranger. Ouvert aux pays parlant le français (Canada, Belgique, Suisse, France etc...) et à tous les autres pays . Welcome here to speak about all you want :) Bienvenue à tous :)
FrenchFilles [NSFW] Sexy content featuring French women
gamedevfr A space for french game developers to share about game developement issues. Publications will mainly in French but can be in English too. Don't hesitate to propose modifications to mods for the sidebar ;)
Gay_france Toute l'actu gay et life gay
LetsNotMeetFR Ne rencontrons pas
Linuxfr Ceci est un forum pour la discussion de linux, les logiciels libres et tout autre chose pertinente aux systèmes d'exploitation libres.
MMAfr Tous sur les sports de combat. (MMA, BOXE....)
NHKEasyNewsFR Reddit officiel de la communauté d'apprenants du japonais Nihongo wo Benkyou Shimashou ! Rejoignez-nous ici ! https://discord.gg/H8RCAux
NewsFromFrance Discussion of French news and politics in English.
nicefrance Un subreddit bilingue anglais/français pour toutes les choses Niçoises. A bilingual English/French subreddit for all things Niçoises.
phpfr Communauté française des utilisateurs de PHP
PsychonautFr Bienvenue sur le reddit de Psychonaut.fr Nous sommes une communauté d'autosupport francophone dédiée à l'information et à la réduction des risques sur l'usages des substances psychoactives. Vous pouvez aussi visiter notre forum ici: http://www.psychonaut.findex.php
RapFR Un sub ouvert a tout le monde que vous vouliez decouvrir ou bien faire decouvrir. Postez, kiffez, partagez vos avis et favoris. A sub open to everyone, wether you want to discover new sounds or make others discover. Post, enoy and share.
RebootFrance Il faut changer les choses, on le sait tous. Et ça doit bien commencer quelque-part. Ça commence ici.
SeriesFr Séries Françaises/French tv shows
StreetwearFrance Both English and French are allowed. Posts in English must be focused around the French streetwear scene or (French brands, Meetups ect.)
Tech_FR
Tunisianjobs This is a subreddit for job seekers in Tunisia. I know that the unemployment rate is bad here so I'm trying to take an approach to fix some of this. If you're looking for a job, need to hire someone, or you know of an opening, please post it here. Try to post as much information as possible to get the job but, not TOO much information.
Tunisianews It's difficult for foreign Tunisians to keep up with current events outside of Tunisia, so please share any and all news that you have!
VapingenFrance [NSFW] Bonjour tout le monde! S'il vous plaît soumettre toutes les nouvelles sur vaping et e-cigarettes en France à cette subreddit!
Communautés francophiles et/ou francophobes
CharlotteGainsbourg
FRANCE24auto France 24 Automated News Feed No Censorship, Just News.
FranceGall Share videos, pictures, or anything related to France Gall
FranceSucks If you hate France/The French/Francophiles, this is the place for you. We'll post reasons France sucks and memes about the French.
FranceWorstNation France is most sticky nation. Should be south england and west Germany. RULE HRE FRANCE WORST
IHateFrance France is terrible. It sucks and I hate it.
ImagesOfFrance Pictures and images of France
SergeGainsbourg Anything Serge Gainsbourg related.
Tourdefrance is the reddit community to discuss the biggest event of the pro cycling calendar - Tour de France. For other races of the World Tour calendar including La Vuelta a España, check /peloton
Traductions We share French vocabulary words to help English speakers learn French. See more @ https://WordofTheHour.org/
submitted by CitoyenEuropeen to annuaire [link] [comments]

La France bloquera le développement de la crypto-monnaie Libra de Facebook

La France a déclaré qu'elle bloquerait le développement de la crypto-monnaie Libra de Facebook en Europe, car elle menaçait la "souveraineté monétaire" des gouvernements.
«Je veux être absolument clair: dans ces conditions, nous ne pouvons pas autoriser le développement de la Balance sur le sol européen», a déclaré le ministre des Finances, Bruno Le Maire, lors d'une conférence de l'OCDE sur les monnaies virtuelles.
Qu'est-ce que la Balance? Tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle crypto-monnaie de Facebook
Lire la suite
Facebook a présenté ses plans pour la Balance en juin, dans une annonce qui a suscité l’inquiétude des gouvernements et des critiques de la société. La réputation du réseau social a été ternie récemment par son rôle dans la diffusion de fausses informations et de vidéos extrémistes.
La Balance est conçue pour être adossée à un panier d’avoirs en devises afin d’éviter les fluctuations brutales de Bitcoin et d’autres crypto-monnaies. Son lancement est prévu pour le premier semestre 2020.
Une autre différence essentielle réside dans le fait que son contrôle ne serait pas décentralisé mais confié à une association à but non lucratif basée en Suisse. Outre Facebook, les contributeurs de la Balance incluent les sociétés de paiement Visa, MasterCard et PayPal, ainsi que les applications de télé-assistance Lyft et Uber.
Les autorités françaises ont lancé des avertissements sur le danger que représente la Balance. Le Maire a déclaré jeudi: "La souveraineté monétaire des pays est en jeu dans l'éventualité d'une privatisation de l'argent… par un seul acteur comptant plus de 2 milliards d'utilisateurs sur la planète", a-t-il déclaré.
submitted by infofrance to u/infofrance [link] [comments]

NapoleonX AMA — July 9, 2018 — French Report

Looking for the English version? Read it here.
Stéphane Ifrah, CEO de NapoleonX, a répondu à vos questions lundi 9 juillet sur JVC. Si vous avez manqué la discussion, en voici le compte rendu complet !
Si en septembre tout se passe bien et que la licence est obtenue, combien de DAFs seront lancés d'ici la fin de l’année 2018 ?
Si nous obtenons notre licence d’asset manager courant septembre comme prévu, nous pouvons envisager de lancer 2 ou 3 DAFs d’ici la fin d’année. Nous sommes en train d’avancer sur la structuration avec nos avocats pour trouver la juridiction et le format le plus optimal afin de pouvoir lancer ces véhicules d’investissements dans un cadre réglementé, de maximiser la capacité de distribution et d’optimiser les impacts fiscaux éventuels pour les investisseurs.
Sans pour autant citer des noms, avez-vous déjà des investisseurs pour les DAFs ? Si oui, par lesquels sont-ils intéressés ?
Nous avons à peine commencé le marketing sur les DAFs : pour être pris au sérieux par les investisseurs que nous visons, nous avons en effet besoin d’aller les voir avec une structuration quasi définitive et un calendrier précis (qui dépend notamment de l’obtention de l’agrément AMF). Nous sommes également en train de finaliser nos outils de gestion et d’ouvrir nos lignes corporate avec les différents échanges. Cependant, nous sommes allés à NY en juin pour le World Blockchain Forum, où nous avons rencontré Rodolphe — que nous tenons à remercier pour cette AMA — et nous avons pu prendre la température sur notre proposition de valeur. Il en ressort que les investisseurs sont très intéressés par nos signaux de trading et qu’une majorité d’entre eux n’a pas forcément envie de mettre en place les moyens de les utiliser à grande échelle, préférant qu’on le fasse à leur place.
Combien de temps sera nécessaire selon vous pour que les DAFs atteignent leur régime de croisière (ICO, etc.) ?
Pour un fond classique, il faut attendre 18-36 mois pour être en régime de croisière en ce qui concerne la collecte. Cela correspond plus ou moins aux 3 ans de track record demandés par les institutionnels. Avec un peu de chance, nous irons peut-être un peu plus vite car il y a assez peu d’offres sur notre créneau.
Avez-vous pour projet de laisser vivre les 10 DAFs le plus longtemps possible (tant qu'ils fonctionnent) et de créer par la suite d'autres DAFs ? Est-ce que vous avez fixé un nombre maximum de DAFs que NapoleonX pourra gérer ?
Notre intention est de maximiser les frais de performances pour la société de gestion et donc pour nos token holders. Nous avons prévu de faire bénéficier nos DAFs des différentes évolutions et recherches sur nos modèles de gestion afin d’éviter de fermer et de rouvrir de nouveaux véhicules. C’est un moyen bien plus intelligent pour conserver les encours au maximum. En ce qui concerne le nombre maximum de DAFs, nous n’avons pas de limite, si ce n’est de s’assurer que chaque DAF est supérieur à une taille critique, car nous aurons des frais fixes à couvrir (tenue de compte, audit, valorisation…). Mais nous contrôlerons cette croissance afin de garder une communication claire en termes de produits, notamment au niveau des performances.
Avez-vous déjà des pistes concernant des échanges acceptant les tokens des DAFs ? Avez-vous déjà inclus dans votre contrat (avec IDAX par exemple), l'acceptation de ces tokens ?
Il y a de fortes chances que ces nouveaux tokens soient des securities et il y aura donc des diligences à faire auprès des échanges. On voit dans le marché une part de plus en plus croissante de security token dans les nouvelles ICO, et les échanges vont s’adapter à cette nouvelle donne. Pour le moment ils sont réticents, mais le marché évolue très rapidement. Comme toujours, nous serons le plus réactif possible, et le plus pragmatique également.
Sera-t-il possible, via la plateforme NapoleonX, de revendre ses tokens de DAFs contre de l'ETH ? Par exemple si un DAF est liquidé et que l’on souhaite récupérer la part qui nous revient.
Nous allons intégrer cette fonctionnalité à notre plateforme afin de faciliter la monétisation des frais de performance. Cependant, il n’est pas complètement exclu que les DAFs paient leur frais de performance directement en Ether. Cela dépendra de la structuration finale de ces derniers.
Quel serait l'impact d'une crise financière sur le rendement moyen des DAFs ? On parle dans la presse spécialisée d'une crise à moyen terme (d'ici 3 à 5 ans), peut-être même avant. À terme, est-ce dans la stratégie de NapoleonX de proposer plus de DAF crypto ?
Nous avons fait en sorte de développer des algorithmes de trading dont les performances sont les plus indépendantes possibles de la bonne santé des marchés financiers. Cela peut se voir en comparant les performances de long terme de nos algorithmes aux sous-jacents que l’on utilise. C’est un point essentiel de notre proposition de valeur et de la sélection future des nouvelles stratégies de trading. Timer le marché est extrêmement difficile, nous devons donc nous en affranchir au maximum.
Quelle plateforme permettra aux DAFs de passer un ordre ?
Nous sommes en train de développer cela en interne. Nous rencontrons de nombreux providers pour se faire une idée plus précise des fonctionnalités que nous devons embarquer et voir si nous devrions plutôt la louer, l’acheter ou bien la développer. Pour le moment, nous penchons sur le développement en interne, ceci afin de contrôler complètement notre outil. Une fois la plateforme développée, nous aurons alors des connecteurs par lesquels passeront nos ordres. Pour les cryptos, nous passerons par les 5-10 plus gros échanges du moment. En ce qui concerne les Futures, nous penchons actuellement pour Interactive Brokers qui propose une API. Mais nous pourrions retenir une autre solution en fonction des prix et du set-up opérationnel de nos véhicules.
La paire USD/BTC ayant le volume le plus important est celle de Bitfinex avec environ 150 millions de dollars de volume quotidien. Si les DAFs passent des ordres de 5, 10 ou 20 millions de dollars, cela sera susceptible de faire augmenter ou descendre le prix du Bitcoin, peut-être de quelques pourcents, ce qui peut avoir une influence sur les performances réalisées par les DAFs. Quelle sera la stratégie employée pour éviter une manipulation involontaire du marché ?
La liquidité est un de nos points d’attention majeur. C’est pour cela que nous allons nous concentrer au démarrage sur des stratégies cryptos sur l’Ether et le Bitcoin uniquement. Au final, notre rémunération sera le produit de la taille des encours sous gestion et de la performance réalisée sur ces derniers. Nous comptons diversifier les échanges par lesquels nous allons traiter afin d’augmenter notre capacité à gérer de plus gros encours. Pour le moment, nous n’avons regardé que de l’exécution sur un point dans la journée au travers de nos back tests. Nous sommes en train d’acquérir des données intraday afin d’affiner les exécutions et de voir l’impact en cas d’étalement d’ordre. Compte tenu des volumes journaliers sur le BTC, nous visons d’augmenter fortement cette capacité. Cela devra également s’accompagner d’une croissance du marché.
Concernant les institutionnels et le DAF BTC, allez-vous récolter leur participation en fiat puis convertir en BTC, ou collecter directement en BTC ? N'est-il pas moins contraignant de récolter du fiat à la lumière du rapport Landau ?
À ce stade nous n’avons pas de préférence sur les devises en collecte. En effet, il serait bien plus facile de récolter en fiat qu’en crypto. Mais ce qui est valable aujourd’hui pourrait changer demain. Il faut garder un maximum de flexibilité sur cet aspect. Ce qui est important pour nous, c’est que nos DAFs aient leur passif et leur actif en crypto. La collecte est un sujet un peu connexe.
Dans leur projection, quel ratio est-il prévu entre le prix du NPX et le dividende (même si l’on sait que le marché crypto réserve des surprises) ? Pensez-vous qu'il y aura un prix maximum qui ne pourra pas être dépassé, ou inversement un prix plancher ?
Le but de notre société de gestion est de maximiser les performance fees qui seront payés par les DAFs. En plus des signaux de trading, c’est ce qui fixera la valeur du NPX. En ce qui concerne le prix auquel les personnes souhaiteront acheter ces deux services, il est difficile de répondre précisément. Dans le monde plus classique des equities, il y a des actions qui sont valorisées avec des PER de 5 à 100, parfois plus. En général, plus le PER est élevé, plus on attend de la croissance sur les résultats.
Pensez-vous que le trading haute fréquence et plus globalement l’industrie des quantitative HF soit encore viable aujourd’hui, malgré des résultats plutôt décevants sur les 4-5 dernières années ? Quel avenir lui présagez-vous ? L’émergence des cryptos pourrait-elle lui donner un nouveau souffle ?
Il faut faire attention à ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Le marché est un jeu à somme nulle, donc s’il n’y avait que du trading quantitatif, en moyenne personne ne gagnerait d’argent — ce qui ne veut pas dire que certains ne gagneraient pas régulièrement de l’argent. Cette classe d’actif est celle qui a la plus forte croissance depuis maintenant 10 ans, mais évidemment tous les bots ne se valent pas. Il faut savoir faire le tri dans ce qui est proposé — c’est exactement ce que nous comptons faire chez NapoleonX. Nous l’avons fait au travers des premières stratégies que nous avons proposé et allons continuer à le faire dans le choix des nouvelles que nous intégrerons.
Comment voyez-vous le futur l'équilibre entre petits et grands portefeuilles, par rapport aux différents aspects du projets (système de vote, \% détenu du total supply…) ?
Même si, de par nos techniques, nous pouvons aussi facilement gérer de l’argent pour des petits portefeuilles que des gros, nous risquons d’être initialement limités par le côté réglementaire, qui sera toujours plus protecteur des petits porteurs que des gros. En conséquence, le législateur risque de limiter notre capacité de distribution auprès d’un public très large, au moins dans un premier temps. Mais nous allons tout faire pour s’affranchir de cette contrainte le plus vite possible, car notre dispositif sera complètement automatisé.
Quel type de stratégie essayez-vous de développer avec le bot sur IDAX ?
À ce stade nous développons un bot afin de faire le market making sur notre propre token. Nous nous servirons de cette expérience et des savoir-faire acquis pour voir si nous pouvons généraliser cette technique et proposer des offres à d’autres ICO en échange d’un mandat de gestion des fonds qu’ils auront levés.
Peut-on en savoir plus sur le partenariat avec Ledger ?
Nous avons noué un partenariat avec la Maison du Bitcoin, située à Paris, afin de gérer nos conversions de crypto vers le fiat (afin de faire face à nos dépenses corporate). Il se trouve que Ledger est la maison mère de la Maison du Bitcoin et que jusqu’à très récemment ils étaient dans les mêmes locaux. Cela nous permet de discuter plus régulièrement avec eux. Il se trouve que, du fait de cette proximité, la Maison du Bitcoin est en train de développer une solution de conservation basée sur l’expertise de Ledger.
Quelles sont les perspectives d'avenir de NapoleonX ? Quid de l'intelligence artificielle ? Peut-on espérer d'ici 5 ans avoir un ou plusieurs DAFs dirigés par une intelligence artificielle ?
Nous souhaitons incarner le futur de la gestion d’actif dans le monde crypto, devenir le nouveau Blackrock de ce milieu-là, même si nous sommes conscients du chemin qu’il reste à parcourir pour y arriver. À ce stade, nous avons développé des algorithmes sans utiliser d’IA, mais nous croyons beaucoup à son utilisation pour trouver de nouvelles sources de performance. Nous sommes en train d’explorer l’utilisation de l’IA sur de l’allocation entre stratégies sur un même actif, afin de rendre plus robustes nos stratégies déjà développées. Nous explorerons ensuite la possibilité de créer des stratégies sur un actif utilisant cette technique pour voir ce que cela peut apporter en termes de performance et de décorrélation.
Vous avez récemment ajouté l'analyse de sentiment SESAMm. Est-ce qu'à terme NapoleonX envisage de se diversifier davantage ? Si oui, quels sont les produits en réflexion ou en développement ?
Nous avons ajouté un nouvel indicateur de sentiment car nous pensons que c’est quelque chose de diversifiant. L’analyse de sentiment, tout le monde en parle, mais peu de gens la pratiquent. Nous ne savons pas encore si nous pourrions définir des algorithmes là-dessus, mais nous voulions offrir la possibilité à notre communauté de pouvoir se faire sa propre idée. Et nous allons aussi y travailler de notre côté en parallèle. Une des idées qui sous-tend cette démarche est également de diffuser un maximum de contenu pertinent sur notre plateforme afin de générer un trafic de qualité et de construire notre image de sérieux.
NapoleonX pourrait-il s'imposer comme la plateforme d’une nouvelle génération d'AM "globaux", même si les cryptos se révélaient être des actifs relativement peu intéressants à trader ?
C’est en tout cas clairement notre stratégie. Nous souhaitons devenir un nouveau Blackrock de la gestion, moins par la taille que par le côté novateur et performant.
Allez-vous ajouter une seconde authentification (Google Authenticator…) pour se connecter au site ? Pour le moment, la sécurité parait assez limitée.
Pour le moment, il n’y a aucun flux d’argent sur notre site, donc les soucis de sécurité ne sont pas aussi centraux que sur d’autres plateformes. Nous mettons principalement à disposition de l’information (signaux de trading) à ce stade, donc nous ne craignons pas trop le piratage. Lorsque les DAFs seront en place et qu’ils distribueront des paiements issus des performance fees, ils seront payés aux adresses NPX via des smart-contracts, sans passer par notre plateforme. Cependant, nous reverrons sans doute notre politique de sécurité à ce moment-là, car cela reste un sujet important.
Il faut actuellement 10 000 NPX pour avoir un compte Platinum. Cela est-il susceptible de changer à l'avenir avec un nouveau statut offrant de nouveaux outils ou d’autres avantages ?
À ce stade, l’idée est d’offrir un certain nombre de services en fonction du nombre de NPX détenus. Il est à noter que nous ne demandons pas de consommer (« brûler ») ces NPX, mais seulement de les immobiliser. Cela permet à ceux qui en détiennent de s’assurer que les gens n’ont pas intérêt à les revendre, et donc d’organiser une forme de pénurie qui met une pression à la hausse pour les porteurs. Notre job va être de trouver de nouveaux services à mettre à disposition, avec une vraie valeur ajoutée. Nous ferons cela de manière graduelle et sans inflation démesurée.
Quelle est la somme d’actifs sous gestion par la société Napoleon Capital ?
Napoleon Capital est notre autre structure, privée. Nous n’avons pas vraiment vocation à dévoiler de chiffres là-dessus, mais à titre indicatif, nous avons actuellement des encours supérieurs à 50 millions d’euros pour plusieurs clients. Les stratégies utilisées combinent plusieurs des stratégies des DAFs que nous vous avons proposées dans le cadre du projet NapoleonX.
Fin Q2/début Q3 va avoir lieu votre campagne marketing principale, coïncidant avec la potentielle obtention de l’accréditation AMF. Pensez-vous qu’en cas de refus de l’AMF cela changera la stratégie que vous avez planifiée ?
Nous allons obtenir cette licence, il n’y a aucun doute là-dessus. L’incertitude porte plus sur la forme des véhicules que nous allons pouvoir lancer, même si nous avons déjà de très bonnes pistes. En fonction de la structuration finale, nous aurons des potentiels de distribution différents, à cause de la réglementation. Notre but est de maximiser ces potentiels-là. Aussi, en fonction de la solution retenue, nous aurons une approche marketing spécifique que nous mettrons en œuvre à plein régime à partir de septembre.
Plutôt que de distribuer 70\% des bénéfices aux holders de NPX et en conserver 30\% pour le staff, pourquoi ne pas redistribuer 100\% aux holders et garder 30\% des tokens ?
Cela aurait pu être une alternative, mais ça n’est pas celle que nous avons choisie.
Avez-vous vendu/dilué votre equity en plus des tokens ? Si oui, quelle est la répartition, quel est le pourcentage vendu, et pour quelle somme ? Et dans quelle mesure souhaitez-vous qu'elle prenne de la valeur (plus ou moins important que la prise de valeur des tokens ?) Si non, pensez-vous le faire dans le futur ? Et avec quelle valorisation ? Similaire à celle des tokens ?
Nous n’avons pas dilué notre part dans le capital de Napoleon Crypto. Nous en détenons toujours 100%. À court terme, nous n’avons aucune intention de diluer le capital, si ce n’est pour faire de la place à nos employés. En ce qui concerne les tokens, ils constituent pour nous une réserve supplémentaire de financement pour développer le projet. C’est pour cela que nous comptons bien les valoriser au mieux, non pas en créant un faux marché, mais en apportant de la valeur ajoutée.
submitted by Project_NapoleonX to NapoleonX [link] [comments]

A simple guide to financial sovereignty (set up your Bitcoin fullnode)

In 2009, a 9 pages white paper by satoshi Nakamoto described a protocol that made central banking obselete. It's a new paradigm where monney is no longer controlled by a few, but by the whole network.
The shift is already happening, as we speak, even if it's hard to see, especially if you lack the fundamental knowledege of cryptoghraphy, game theory and economics. It's just a matter of time before you realize that Bitcoin is hard money, and for the first time we have a framework to apply austrian economics, without permission. Time to reset the keynesian monopoly game.
I don't think people are inherently bad, it's just that in the actual system (which I call the legacy system) people are incentivised to make decisions that are good from their individual perspective, but unfortunately, the sum of those individual decisions are bad from the collective group perspective. That's just plain simple game theory. What makes Bitcoin so special is it's perfectly aligned set of incentives that makes individuals and collectives outcomes better. It switches the economic model from keynesian to austrian, inflation to deflation, spending to saving, modern slavery (throught debt) to financial sovereingty, de-evolution to evolution. We are currently shifting from fiat to Bitcoin.
What you think capitalism is has nothing to do with what Capitalism really is in a free market. Capitalism is beautiful, it's simply the act of evolution, saving and optimising for consumming only what's needed (don't forget with live in a world with limited ressources, yes we all forgot). Stop spending and start capitalising, that's what we should be doing. But it's near impossible in a world run by socialists imposing debt using violence. What do you think back the US dollar ? gold ? no no, only tanks, aircraft carriers, soldiers and corrupt politicians.
Our only way out of this madness with the minimum violence is Bitcoin.
To be clear, if you dont run a fullnode, then you don't validate the transactions yourself (which is one purpose of running a fullnode). If you don't do the job yourself, then you have no other choice then to trust someone else for it. That's not necesserely a bad thing, as long as you are aware of it. You have no say in what defines Bitcoin, you enforce no rules. You serve no purpose in the Bitcoin realm. Why not !
Now if you seek financial sovereignty and want to take part in the new money paradigm, you will need to operate a fullnode and get your hands a little dirty. This guide hopefuly will take you there while walking you through the steps of setting up your autonomous Bitcoin Core full node.
Why Bitcoin Core ? simply because the Bitcoin core client implement and enforce the set of rules that I myself define as being Bitcoin.

Prerequis

install

Choose & download the latest binaries for your platform directly from github: https://bitcoincore.org/bin/bitcoin-core-0.16.2
at the time of writing, the latest bitcoin core version is 0.16.2
wget https://bitcoincore.org/bin/bitcoin-core-0.16.2/bitcoin-0.16.2-x86_64-linux-gnu.tar.gz tar -zxvf bitcoin-0.16.2-x86_64-linux-gnu.tar.gz sudo mv bitcoin-0.16.2/bin/* /uslocal/bin/ rm -rf bitcoin-0.16.2-x86_64-linux-gnu.tar.gz bitcoin-0.16.2 # clean 

firewall

Make sure the needed ports (8333, 8332) are open on your server. If you don't know, you can & should use a firewall on your server. I use ufw, which stands for uncomplicated firewall.
sudo apt install ufw # install ufw 
configure default rules & enable firewall
sudo ufw default deny incoming sudo ufw default allow outgoing sudo ufw allow ssh # if you operate your server via ssh dont forget to allow ssh before enabling sudo ufw enable 
Once your firewall is ready, open the bitcoin ports :
sudo ufw allow 8333 # mainnet sudo ufw allow 8332 # mainnet rpc/http sudo ufw allow 7000 # netcat transfert (for trusted sync) 
check your firewall rules with sudo ufw status numbered

init

Start bitcoind so that it create the initial ~/.bitcoin folder structure.
bitcoind& # launch daemon (the & run the copmmand in the background) bitcoin-cli stop # stop the daemon once folder structure is created 

config

In my case, for a personnal fullnode, I want to run a full txindexed chain. We only live once and i want all options to be possible/available :) If you plan to interact with the lightning network in the future and want to stay 100% trustless, I encourage you txindexing the chain (because you'll need an indexed chain). it's not hard to txindex the chain later on, but the less you touch the data, the better. so always better to start with txindex=1 if you want to go for the long run. It only adds 26Go on top of the 200Go non indexed chain. So it's worth it !
Just to get an idea of the size of the bitcoin core chain (August 23, 2018) :
network folder txindexed height size
mainnet blocks + chainstate yes 538.094 209Go + 2.7Go = 221.7
mainnet blocks + chainstate no 538.094 193Go + 2.7Go = 195.7Go
testnet blocks + chainstate yes - -
testnet blocks + chainstate no 1.407.580 20Go + 982Mo = 21Go
Create a bitcoin.conf config file in the ~/.bitcoin folder. This is my default settings, feel free to adjust to your need. [ see full config Running Bitcoin - Bitcoin Wiki ]
# see full config here https://en.bitcoin.it/wiki/Running_Bitcoin # Global daemon=1 txindex=1 rpcallowip=0.0.0.0/0 # bind network interface to local only for now server=1 rest=1 # RPC rpcport=8332 rpcuser=admin rpcpassword=password # define a password rpcworkqueue=100 # zmq zmqpubrawblock=tcp://*:8331 zmqpubrawtx=tcp://*:8331 #zmqpubhashblock=tcp://*:8331 #zmqpubhashtx=tcp://*:8331 # numbers of peers. default to 125 maxconnections=10 # utxo cache. default to 300M dbcache=100 # Spam protection limitfreerelay=10 minrelaytxfee=0.0001 

Sync the blockchain

There are 2 ways you can donwload/sync the bitcoin blochain :

Network sync (default)

If this is the first time you are setting up a bitcoin full node, it's the only way to trust the data. It will take time, depending on your hardware and network speed, it could vary from hours to days. You have nothing to do but leave the bitcoind daemon running. check status with bitcoin-cli getblockchaininfo, kill daemon with bitcoin-cli stop.
Remember that this is the only procedure you should use in order to sync the blockchain for the first time, as you don't want to trust anyone with that data except the network itself.

Trusted sync

Skip this chapter if this is the first you're setting up a full node.
Once you operate a fully "network trusted" node, if you'd like to operate other nodes, syncing them from your trusted node(s) will go much faster, since you simply have to copy the trusted data from server to server directly, instead of going throught the bitcoin core network sync.
You will need to transfer the chainstate & blocks directory from the ~/.bitcoin folder of one of your trusted node to the new one. The way you achieve that transfer is up to you.
At the time of writing (August 23, 2018), the txindexed blockchain (chainstate + blocks up to height 538.094) is around 220Go. Moving that quantity of data over the network is not a trivial task, but if the transfer happens between 2 reliable servers, then netcat will be great for the job. (netcat sends raw tcp packets, there is no authentification or resume feature).
Note: with netcat, if one of the servers connection is not stable, and you lose connection, you will have to start again. that's a bummer. in that case you are better of with tools like rsync or rcp that let you resume a transfer.
In order to make the transfer a simple task, make sure you do the following on both of the receiver and the sender server :
Once both your servers (receiver & sender) are netcat ready, proceed as follow :
This is the transfer times for my last data sync between 2 servers hosted at time4vps.eu (not too bad) | folder | size | transfer time | - | - | - | blocks | 209Go | 5h20 | chainstate | 2.7Go | 4min

bitcoind as a service

For ease of use and 100% uptime, simply add bitcoind to your system service manager (in my case systemd) create the file /etc/systemd/system/bitcoind.service and add the following to it :
[Unit] Description=Bitcoin daemon After=network.target [Service] User=larafale RuntimeDirectory=bitcoind Type=forking ExecStart=/uslocal/bin/bitcoind -conf=/home/larafale/.bitcoin/bitcoin.conf ExecStop=/uslocal/bin/bitcoin-cli stop KillMode=process Restart=always RestartSec=120 TimeoutSec=240 # Hardening measures #################### # Provide a private /tmp and /vatmp. PrivateTmp=true # Mount /usr, /boot/ and /etc read-only for the process. ProtectSystem=full # Disallow the process and all of its children to gain # new privileges through execve(). NoNewPrivileges=true # Use a new /dev namespace only populated with API pseudo devices # such as /dev/null, /dev/zero and /dev/random. PrivateDevices=true # Deny the creation of writable and executable memory mappings. MemoryDenyWriteExecute=true [Install] WantedBy=multi-user.target 
Don't forget to correct the user name & the bitcoin.conf path. Once the systemd bitcoind config file is created, reload system services and start the bitcoind service:
sudo systemctl daemon-reload # reload new services sudo systemctl enable bitcoind # enable bitcoind sudo systemctl start bitcoind # start bitcoind sudo systemctl status bitcoind # check bitcoind status 
If everything worked, status should output the following:
● bitcoind.service - Bitcoin daemon Loaded: loaded (/etc/systemd/system/bitcoind.service; enabled; vendor preset: enabled) Active: active (running) since jeu. 2018-08-23 21:17:41 CEST; 5s ago Process: 5218 ExecStart=/uslocal/bin/bitcoind -conf=/home/larafale/.bitcoin/bitcoin.conf (code=exited, status=0/SUCCESS) Main PID: 5219 (bitcoind) CGroup: /system.slice/bitcoind.service └─5219 /uslocal/bin/bitcoind -conf=/home/larafale/.bitcoin/bitcoin.conf 
The bitcoind service is active and will automatically restart on statup/crash. Wait a couple minutes until the bitcoin-cli getblockchaininfo command returns the chain status. You can also query the rest interface by opening http://nodeIP:8332/rest/chaininfo.json in your browser.

Conclusion

You now have a full Bitcoin core node running on it's own. What's next ? Well I never blogged before, this is the first time I am outsourcing some of my work. I'm a passionnate enginner working on all kind of technologies. I've been dedicating half of my time to Bitcoin for the last 2 years already, so if this guide was usefull and want to go deeper , just let me know, depending on the feedback I get, i'll consider outsourcing more interesting work. For example next post could be about setting up an Electrum Server so you can safely use SPV wallets trusting your own fullnode.
Also I'm currently working on a trustless bitcoin payment processor called 8333, make sure you follow @_8333_ on twitter. I think I will release the project end of 2018. Ping me if interested.
The best way you can show support is via Bitcoin : 16FKGPiivpo3Z7FFPLdkoVRcV2ASBc7Ktu
submitted by larafale to Bitcoin [link] [comments]

Petite analyse détaillée des principales cryptomonnaies

Bonjour,
voici un résumé avec mon avis sur quelques cryptomonnaies intéressantes du top 50, avec mon avis sur chacune d'entre elle. Certaines ont des sources (en français) qui vous permettront de creuser un peu. N'hésitez pas à donner votre avis pour améliorecompléter ce tour d'horizon :)
Bitcoin (XBT) : or numérique Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). C'est la cryptomonnaie la plus ancienne, la plus solide et la plus répandue. Elle représente à elle seule la moitié de la capitalisation totale des cryptomonnaies, et elle sert souvent d'intermédiaire entre deux autres cryptomonnaies. Elle a 9 ans et sa conception n'a jamais été mise en défaut. C'est la cryptomonnaie actuellement la moins risquée des cryptos, au moins à moyen terme (quelques années) - ce qui ne veut pas dire qu'elle est sans risque ! Mon avis : Selon moi le bitcoin a un vrai avenir sur tout ce qui est transactions entre personne genre virements bancaires ou éventuellement paiements de grande valeur, mais pas vraiment pour les achats du quotidien : dans l'état actuel de la technologie, le bitcoin a un problème de "scabilité" (possibilité de faire de très nombreuses transactions par seconde). Plusieurs innovations sont attendues en 2018 pour améliorer ce point, notamment le Lightning Network qui permettrait de décharger une partie des transactions. Côté investissement, n'importe quel portefeuille que vous vous ferez devrait contenir des bitcoins. La proportion dépend du risque que vous souhaitez prendre mais 1/3 à 2/3 de votre portefeuille semble une fourchette raisonnable.
Ethereum (ETH) : plate-forme de smart contracts Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) Cette cryptomonnaie a été créé en 2015, avec à sa tête Vitalik Butlerin, un développeur reconnu dans la communauté. L'ethereum a un intérêt fondamental par rapport au bitcoin et autres cryptos similaires : il permet d'exécuter des "smarts contracts", c'est à dire des bouts de code. Cela a un potentiel d'applications beaucoup plus large que le bitcoin, et a même lancé une nouvelle génération de cryptomonnaies. Par ailleurs, elle est soutenue par quelques grosses entreprises, regroupées au sein de l'Ethereum Alliance - même si rien ne garantie que ces entreprises vont effectivement utiliser l'ethereum et non pas leur propre cryptomonnaies à l'avenir... Mon avis : Malgré un risque supérieur à celui du bitcoin, ça me semble être une cryptomonnaie qui a un intérêt potentiel important, et donc pourrait devenir une technologie réellement disruptive. Les smarts contracts ont pour énorme avantage d'être infalsifiables ("code is law") - ce qui a d'ailleurs déjà eu de fâcheuses conséquences (cf Ethereum Classic, voir ci-dessous) et continue à en avoir (une erreur dans un smart contract de Parity durant l'été 2017 a gelé des centaines de milliers d'éther)... Malgré ce potentiel énorme, beaucoup reste à faire et à développer, et certains commencent à se plaindre du statut "Work In Progress"/"Proof of Concept" qui semble durer. Certains pensent d'ailleurs que sa valeur est trop élevée par rapport à sa valeur fondamentale : on n'utilise pas vraiment l'éther comme cryptomonnaie, mais comme support pour les smarts contracts, surtout que sa valeur est actuellement portée par l'essort des ICO (Initial Coin Offering). Pour creuser : Vidéo d'ArtPlay sur Ethereum .
Ripple (XRP) : la crypto des banques Montant maximum : environ 100 milliards (actuellement : environ 38 milliards) - il s'agit d'une crypto déflationniste (i.e., le nombre total de ripple diminue avec le temps). 6 milliards sont également détenus par les créateurs, et le reste est placé en "Escrow" Cette cryptomonnaie existe depuis quelques années déjà, avec des premiers concepts datant de 2004. Son but est de réduire des taux de changes entre n'importe quelle monnaie du monde, en passant par le Ripple comme monnaie intermédiaire. La gestion est cependant centralisée, ce qui est différent de la plupart des autres cryptomonnaies ; mais cela peut être considéré comme un avantage pour les banques traditionnelles. Ripple a noué des partenariats importants (American Express en novembre 2017, ou la fondation Bill and Melinda Gates, par exemple), qui montre un réel intérêt du monde de la finance "classique". Cette cryptomonnaie est "pseudo-décentralisée" : la validation des noeuds est confiée à un certain nombre d'acteur sélectionnés à l'avance. Mon avis : C'est une idée intéressante, et son positionnement particulier par rapport aux autres cryptomonnaies (ne servir que d'intermédiaire) en fera peut-être son succès. Le principe des taux de change n'est pas spécifique au ripple mais c'est un bon angle marketing. Quelques zones d'ombre déplaisent cependant à la communauté crypto, notamment l'aspect pseudo-décentralisé qui va à l'encontre de la philosophie générale des cryptomonnaies, et le grand nombre de ripple détenu par l'équipe de développement, donc on ne sait pas comment ils vont être utilisés. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Ripple .
Ethereum Classic (ETC) : clone d'ethereum voué à l'échec Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) En 2016, une faille a été découverte par des hackers dans un smart contract (un DAO) basé sur Ethereum (donc non lié au code Ethereum lui-même). Cela a permis un vol historique de plusieurs millions de dollars. L'équipe de développement et l'écrasante majorité des utilisateurs ont accepté de réécrire la blockchain pour annuler le vol. Cela a nécessité un hard fork, qui est devenu le nouvel Ethereum. Une petite partie de la communauté a cependant considéré que l’intervention humaine pour décider où l’argent était n’était pas “éthique”, même si cela impliquait une perte d’argent par des investisseurs n’ayant pas suffisamment fait attention à ce qu’ils faisaient de leurs tokens, et qu’il fallait donc garder une blockchain “non manipulée”, c’est devenu l’Ethereum Classic (ETC). Tous les possesseurs d'ETH ont donc eu la même quantité d'ETC. Mon avis : Personnellement, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. C'est un pur produit de spéculation, et je n'y vois peu d'avenir concret. Pour creuser, un message d'un ancien participant au projet ETC, qui montre un peu les dessous de cette cryptomonnaie et pourquoi il faut sérieusement s'en méfier
Bitcoin Cash (BCH) : clone du bitcoin hostile au bitcoin Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). Comme pour l'ETC avec l'Ethereum, il s'agit d'une copie du bitcoin suite à un hard fork. Le problème de base est la scabilité, c'est à dire le nombre de transactions que l'on peut faire passer à la seconde. Le bitcoin est très encombré actuellement, ce qui augmente les frais de transaction de manière vertigineuse (il faut payer cher pour être sûr que sa transaction va être effectuée). Pour régler ce problème, plusieurs solutions existe. Le Lightning Network, proposée par les développeurs "historiques" du bitcoin n'est pas encore prêt. Des mineurs ont décidé de lancer leur propre blockchain, avec une taille de bloc de transaction 8 fois plus grande qu'actuellement, et une difficulté de minage mise à jour plus rapidement. Mon avis : Le Bitcoin Cash a été lancée face au bitcoin de manière "hostile", avec pour intention claire de remplacer celui-ci. La solution retenue (augmenter la taille des blocs de transaction) n'est que temporaire et ne règlera pas le problème, qui nécessite une vraie rupture technologique. Il y a eu beaucoup d'hostilité, de désinformation et de délit d'initié de la part de cette cryptomonnaie. Comme pour l'ETC, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Bitcoin Cash .
Litecoin (LTC) : clone du bitcoin en un peu plus rapide Montant maximum : 84 millions (actuellement : environ 49 millions) Il s'agit d'une cryptomonnaie similaire au bitcoin, avec quelques petits avantages, genre un minage plus facile et un temps de validation des transactions plus court. L'équipe de développement, dont Charlie Lee est la figure la plus connue, a l'air solide, et arrive à implémenter des nouveautés (avec succès) plus facilement que le bitcoin. Mon avis : Il y a peu de chances que cette cryptomonnaie supplante le bitcoin, étant donné que malgré ses avantages, elle n'a pas réussi à supplanter le bitcoin depuis son lancement il y a 5 ans. Cependant vous ne prendrez pas beaucoup de risque non plus en investissant dans cette crypto.. Pour creuser : Vidéo de Renan sur Litecoin .
Cardano (ADA) : nouveau concurrent de Bitcoin Montant maximum : 45 milliards d'ADA. Lancée le 1er octobre 2017, cette crypto a fait une entrée remarquée dans le top 10 des cryptos en 2 mois à peine. Il se démarque de ses concurrents par le fait d'être développés par des universitaires. Il s'agit d'une plateforme de smart contracts. La validation se fait par proof-of-stake, c'est à dire dépendamment du nombre d'ADA possédés, et non pas par proof-of-work comme le bitcoin. Le modèle de gouvernance se fait par un certain nombre d'élus qui décident de l'évolution de la crypto. Mon avis : la crypto semble avoir des bases solides, et le modèle de gouvernance est intéressant, plus souple que bitcoin sans être centralisé de manière quasi immuable par de gros acteurs comme ripple. On peut le voir comme un futur challenger de Bitcoin.
Monero/Dash/Zcash (XMDASH/Zcash) : cryptos anonymes Ces cryptomonnaies ont en commun d'avoir un principe similaire au bitcoin, mais avec un accent donné sur l'anonymat. Cela peut être intéressant pour plusieurs types de publics, et donc peuvent devenir une alternative viable. Pour information, le Monero et le Dash, avec le bitcoin et l'ethereum, étaient acceptés sur AlphaBay (le principal site web de ventes illégales, dont la drogue, sur le web avant sa fermeture). Les équipes de développement ont l'air solides pour les trois. Mon avis : Ces cryptomonnaies ont un réel intérêt par rapport au bitcoin. J'aurais cependant du mal à dire laquelle est la plus intéressante entre les trois. Le Dash a une meilleure communication, Monero est plus "artisanal" mais plus solide techniquement, Zcash a un potentiel de développement plus élevé. Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Monero . Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Dash .
NEM (XEM) : crypto asiatique Montant maximum : 9 millions (actuellement : 9 millions) C'est une cryptomonnaie visant essentiellement un public asiatique. C'est une cryptomonnaie soutenue par de grosses banques et institutions japonaises, ce qui peut contribuer à son succès. Sa valeur a explosé en quelques mois. Mon avis : Cette crypto a du succès, mais comme on en entend moins parler dans le monde occidental, il est plus difficile de se faire un avis objectif.
IOTA (MIOTA) : crypto pas encore fonctionnelle destinée à l'internet des objets C'est une cryptomonnaie visant à faire des micropaiements dans le monde de l'internet des objets. Cela représente une technologie réellement "disruptive". Un point intéressant de cette crypto est la scabilité (c'est à dire la possibilité de développement à grande échelle), assurée par construction même : pour chaque transaction effectuée avec le IOTA, il faut valider 2 transactions au préalable. Mon avis : L'internet des objets a un grand avenir, et cette idée semble séduisante. Lors de son lancement, sa capitalisation a directement dépassé le milliard de dollars. La technologie n'est cependant pas encore au point, et la validation de transactions comme préalable à chaque nouvelle transactions est certes un mécanisme intéressant, mais qui n'a jamais été testé. Il faut voir si c'est une technologie sérieuse et sécuritaire.
Stratis (STRAT) : créez votre propre blockchain Il s'agit d'une start-up proposant à des entreprises d'implémenter la technologie blockchain pour elles. Elle permettra de faire de la programmation en C#, un langage de programmation répandu. C'est un marché porteur, la technologie blockchain ayant un avenir certain, et Stratis est l'une des premières entreprises positionnées sur ce marché. Mon avis: Le potentiel de croissance futur dépend de la qualité de cette entreprise. Pour l'instant elle s'en sort plutôt bien Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Stratis .
EOS (EOS) : smart contracts gratuits EOS sert de plateformes à smart contracts, un peu comme Ethereum. Mais à l'invers de celui-ci, EOS garantit des transactions gratuites, et les promoteurs promettent de pouvoir gérer des millions de transactions par seconde. Cette crypto a un lancement particulier et pour l'instant unique : au lieu de mettre en vente tous les tokens d'un coup comme c'est généralement le cas, ils en mettent un 1/365e chaque jour pendant 1 an (après une vente initiale). Mon avis: Le pari est risqué mais valable. Le format particulier de son ICO fait qu'on a le temps de voir comment le projet évolue et si l'équipe est solide - ce qui est un gage de confiance.
NEO/Waves/Omni/Nxt/Bitshares/Counterparty (ANS/WAVES/OMNI/NXT/BTS/XCP) : smart contracts alternatifs Ces cryptomonnaies ont un concept similaire à Ethereum, c'est à dire d'être une plateforme pour des smart contracts. Mais elles ont moins de succès: parmi les 50 assets les plus populaires, 43 sont basées sur Ethereum, 4 sont basés sur Omni, 1 sur Nxt, 1 sur Waves, 1 sur NEO... Mon avis : pour l'instant ces cryptomonnaies ont moins de succès que Ethereum, mais ça pourrait changer avec NEO ou Waves qui ont eu beaucoup de succès récemment. Omni et Nxt ont à peu près le même âge que Ethereum donc je doute de leur succès. Je ne connais pas bien les deux derniers. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur NEO .
Iconomi (ICN) : jouez à la bourse dans le monde des cryptos Cette cryptomonnaie vise à créer des outils de trading comme en bourse : portefeuille de valeurs, indices, etc. L'idée est d'acheter des tokens de cette cryptomonnaie, sachant que l'argent sera investi sur d'autres cryptomonnaies et suivra leur valeur. L'équipe de développement a l'air sérieuse et a sorti mi-2017 le premier volet de son projet (le ICNX) Mon avis : C'est une bonne idée si vous ne voulez ou pouvez pas passer trop de temps à suivre le détail du marché - activité hautement chronophage...
Golem (GNT) : louez votre puissance de calcul Cette cryptomonnaie représente des tokens pour louer de la puissance de calcul. Le principe est que si l'on a besoin de beaucoup de puissance de calcul pour un projet particulier (calcul en laboratoire, rendu 3D dans un film d'animation, etc), on passe un contrat sur la blockchain pour effectuer ces calculs, distribué entre de nombreuses machines, sans passer par des machines hyper puissantes (comme le projet [email protected], pour ceux qui connaissent). Notez que la rémunération de ceux qui ont participé au calcul se base sur un système de loterie pour diminuer les coûts de transaction. Mon avis : L'idée est séduisante, et c'est probablement l'un des projets les plus solides, car on peut avoir une idée de sa valeur fondamentale, en comparant aux services existants de cloud computing (Amazon ou Microsoft). Mais c'est paradoxalement l'un de ses défauts : sa valeur ne grimpera probablement pas à des sommets car sa valeur fondamentale pouvant être grossièrement estimée, sa valeur d'échange ne devrait pas trop s'en éloigner. Par ailleurs, le revenu tiré de la puissance de calcul par Golem sera toujours comparé au revenu potentiel du minage, et sera probablement comparable.
AuguGnosis (REP/GNO) : pariez sur l'avenir Ces deux projets, relativement similaires, proposent de faire des paris sur l'avenir grâce à des smarts contracts, un peu comme chez les brokers à Londres. Ils se basent sur la fameuse "sagesse des foules" : si on demande à un grand nombre de gens de faire une estimation (par exemple, le nombre de boules dans une boite), alors la valeur moyenne sera souvent très proche de la vraie valeur. Il y a un certain nombre d'hypothèses pour que cela fonctionne, notamment que les gens font des estimations indépendantes (ils ne discutent pas entre eux, sinon ils s'influencent) et non biaisées, ce qui est en pratique difficile. Mon avis : Ce sont des projets intéressants, qui peuvent faire connaitre le monde de la blockchain au grand public - tout comme on donne parfois les estimations des brokers anglais pour le résultat d'une élection ou un match de foot. Je n'ai pas trouvé leurs plateformes de pari vraiment claires, mais j'imagine que ça va s'améliorer avec le temps.
Dogecoin (DOGE) : clone rigolo du bitcoin Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 110 milliards) Un clone du bitcoin dont les possesseurs cherchent surtout à faire augmenter sans limite sa valeur (leur slogan : "to the moon!"). Mon avis : une cryptomonnaie qui n'a pas beaucoup d'intérêt à part pour son symbole marrant (une tête de chien). Sérieusement.
GameCredits/MobileGo/FirstBlood (GAME, MGO, FIRST) : les cryptos des jeux vidéos Ces cryptomonnaies se concentrent dans le monde du jeu vidéo, selon trois marchés : la vente dématérialisée "à la Steam" (plutôt pour GameCredits), les micropaiements dans le jeux mobiles (plutôt pour MobileGo) et les paris sur les tournois de jeux vidéos (plutôt pour FirstBlood). Chacun de ces marchés a un grand potentiel ; la grande question est de savoir si ces acteurs vont réussir à s'imposer. Cela dépend plus de la qualité des entreprises que de la cryptomonnaie en elle-même. Mon avis : Ces cryptomonnaies sont dignes d'être suivies, vu le potentiel du marché. Mais je pense personnellement que ces cryptomonnaies doivent venir des acteurs historiques du marché (Steam, Electronic Arts, Blizzard...), déjà bien implantés avec des plateformes solides, plutôt que d'extérieurs qui doivent s'imposer. La tendance actuelle est de se rapprocher du e-sport, encore sous-développé.
CIVIC (CVC) : identifiez-vous et authentifiez-vous grâce à la blockchain Cette cryptomonnaie s'intéresse aux concepts d'identité. Ils proposent de faire des vérifications d'identité avec une validation sur la blockchain : par exemple, un site web, au lieu de demander une pièce d'identité et une preuve de domicile, pourrait simplement demander une confirmation dans la blockchain CIVIC que son client est bien celui qu'il croit être. Cette demande serait monnayée avec le token CIVIC. Leur ICO a été très particulière : le nombre de tokens mis en circulation était limité et avait un mécanisme pour avoir un maximum d'utilisateurs plutôt que pour lever le maximum d'argent possible - ce qui est très cohérent avec le projet. Mon avis : un super projet, et l'équipe semble bien tenir la route. Certains s'inquiètent du côté "Big Brother" de cette technologie - toutes les infos personnelles sont stockés sur un registre - mais le projet est en tout cas tout à fait cohérent avec le potentiel de la technologie blockchain.
InsureX (IXT) : assurez-vous grâce à la blockchain Il s'agit d'un smart contract avec assurance - c'est à dire que l'on s'assure pour un risque (par exemple : le bitcoin descend en-dessous de 20000 euros avant le 1er septembre). Le "smart contract" permet de s'assurer que le contrat sera exécuté quoi qu'il arrive. Mon avis : l'idée est bonne, c'est même la base des smart contracts, mais cela arrive selon moi trop tôt : le monde des cryptomonnaies est encore jeune et peu mature, et je vois mal une adoption même partielle d'assurances sur une blockchain. Mais le projet est à suivre quand même.
TenX, TokenCard, Monaco, WireX/Xapo (PAY,TKN, MCO, ???) : cartes bancaires cryptos Ces projets visent à pouvoir dépenser ses cryptomonnaies avec une carte bancaire. L'idée est bonne, car ça permet d'être peu affecté par les taux de change variables entre pays - par contre, on est très affecté par la volatilité des cours des cryptomonnaies. Plusieurs entreprises se sont lancées sur cette idée, il reste à voir laquelle s'en sortira le mieux, et si cela a réellement un intérêt pour les paiements du quotidien. Mon avis : C'est une idée qui permet d'utiliser réellement ses cryptos, plutôt que de les utiliser uniquement à des fins de spéculation. Cependant, ce marché est encore jeune : par exemple, début janvier, la plupart des cartes bancaires ont été désactivées, car elles passaient par un intermédiaire du nom de WaveCrest qui a vu ses activités stoppées par VISA.
Basic Attention Token (BAT) : alternative payante à la publicité sur internet Ces tokens vont de pair avec un navigateur, Brave. Ce navigateur a du succès actuellement, notamment grâce à sa capacité native de bloquer les publicités (comme adBlock ou uOrigin), ce qui en plus accélérerait le chargement des pages web. Le modèle derrière propose d'accepter certaines publicités, d'être rémunéré pour le visionnage via un pourcentage sur le coût de la publicité, et ce sous forme de tokens BAT. Le lancement du BAT a été un énorme succès, avec 35 millions de $ en tokens vendus en 30 secondes. Mon avis : une belle idée. Cela repose sur plusieurs inconnues cependant : l'adoption massive du navigateur Brave (malgré son succès croissant, sa part de marché reste faible) ; arriver à mettre le mécanisme de partage de rémunération avec les utilisateurs ; être sûr que le montant des rémunérations soit suffisantes, etc. Si toutes ces conditions sont remplies, l'intérêt est fort. Personnellement, je préfère attendre un peu pour voir l'évolution.
Tether (USDT) : vaut 1 US$ ou moins Cette cryptomonnaie a été crée comme valeur refuge : 1 USDT est censé valoir 1 US$. Tant que la conversion USDT/US$ est possible, cela revient au même d'avoir l'un ou l'autre. Cependant, comme cette conversion n'est pas toujours possible, les gens préfèrent avoir des US$, que l'on peut utiliser partout : ainsi, la valeur d'1 USDT est en pratique légèrement inférieure à celle d'1 US$. Mon avis : Le concept permet de retirer des fonds en USD - en attendant de les réinvestir - sans devoir payer les taxes sur les gains financiers. Selon moi c'est plutôt pour les citoyens américains qui sont taxés assez strictement pour les gains financiers. Par ailleurs, l'entreprise derrière les USDT injecte régulièrement des nouveaux tokens, et de nombreuses rumeurs doutent de la capacité de l'entreprise à avoir des stocks suffisants pouvoir échanger un nombre appréciable USDT contre des USD si les possesseurs le demandaient. Méfiance !
Bitconnect Coin (BCC) : Arnaque à la Madoff Montant maximum : 28 millions de bitconnect coins (actuellement : autour de 6,5 millions). Cette crypto a beaucoup de similarités avec le bitcoin, sa principale particularité est de proposer des échanges d'utilisateur à utilisateur, sans passer par une plateforme d'échange. Par ailleurs, elle utilise une combinaison de Proof-Of-Stake (POS) et Proof-Of-Work (POW). En clair, pour valider une transaction, au lieu de se baser sur la puissance de calcul du validateur (POW), on se base sur la quantité de cryptomonnaie qu'il possède (POS). Sur le principe, cela pourrait sauver beaucoup de puissance de calcul ; mais la vulnérabilité de cette technique est moins assurée. Ils proposent aussi un intérêt très élevé si vous épargnez vos BCC (jusqu'à 1%/jour, soit 90% par an !). Mon avis : attention, malgré cette présentation, selon la grosse majorité des personnes - moi inclus -, il s'agit d'une escroquerie. Les indices sont en effet nombreux : aucune présentation des membres de l'équipe sur le site officiel ou l'annonce de lancement sur bitcointalk ; un taux d'intérêt délirant ; un système spéculatif douteux : les utilisateurs achètent des BCC directement aux développeurs, et comme les intérêts sont très élevés, ils les vendent rarement. Donc les développeurs sont les principaux bénéficiaires (ils attendent probablement que le cours soit au plus haut pour disparaitre dans la nature). Si vous mettez le moindre satoshi là-dedans, faut s'attendre à le voir disparaitre à n'importe quel moment. Vous voilà prévenu. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Bitconnect .
Komodo (KMD) : plateforme décentralisée d'ICO, basée sur Bitcoin Montant maximum : ? (actuellement : autour de 100 millions). Komodo est une cryptomonnaie assez difficile à résumer, le projet est plutôt gros. Komodo est à la fois une monnaie, une plateforme et un système de smart contracts. Parmi ses caractéristiques les plus intéressantes de Komodo, c'est le lancement futur d'une plateforme d'ICO un peu similaire à Ethereum, "Monaize". Celle-ci sera notamment décentralisée et anonyme. Par ailleurs, le Komodo ne vise pas à remplacer le Bitcoin, mais au contraire se base sur celui-ci : au lieu de sécuriser sa blockchain de manière indépendante grâce à ses propres mineurs, Komodo va faire valider sa blockchain par Bitcoin. Il y a aussi un système d'"atomic swap", une fonctionnalité qui permet de faire l'échange de 2 cryptos instantanément et sans frais. Enfin, Komodo fait partie d'un écosystème de cryptomonnaie en développement, SuperNet. Mon avis : Le projet est intéressant, ambitieux et réaliste. J'apprécie le fait qu'il se base sur Bitcoin plutôt que d'essayer de remplacer celui-ci : Bitcoin ne disparaitra pas à court ou moyen terme, sa blockchain est solide, donc cela me parait judicieux de "profiter" de ses avantages. Une nouvelle plateforme d'ICO est aussi appréciable, même si le secteur est "concurrentiel". Ceci dit, le marketing n'est pas terrible - mais cela peut signifier de bonnes opportunités d'investissement à l'heure actuelle, le temps que ça se développe. On en est encore au début, il faut voir comment ça évolue ! Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Komodo .
Siacoin, Storj, MaidSafeCoin (SIA, STORJ, MAID) : louez votre espace disque L'idée de ces cryptomonnaies est de faire du cloud-storage grâce à la blockchain. En gros, si vous avez besoin d'espace de stockage, vous pouvez mettre vos données sur le cloud, qui seront redistribuées parmi les participants, avec une rémunération par cryptomonnaie. Cela ressemble à Google Drive ou Dropbox, sans l'aspect centralisé. L'un des enjeux est la confidentialité des donnes. Mon avis : un concept intéressant, même si ça m'enthousiasme moins que les projets de cloud-computing basés sur la blockchain. Cela peut marcher si on a plus confiance dans la confidentialité du cloud-computing par blockchain que celui proposé par des entreprises dédiées. Parmi les différents projets, le Siacoin a l'air d'être le plus solide, avec des mises à jour régulières et une roadmap respectée.
Electroneum (ETN) : utilisez votre smartphone pour miner Cette cryptomonnaie a lancé une ICO avec beaucoup de succès en octobre 2017 (dans les 40 millions de dollars). Le principe, c'est de proposer de faire du mining avec son téléphone. Les téléphones sont évidemment beaucoup moins puissants que les ordinateurs, mais le but est de proposer une application simple, que n'importe qui peut télécharger. Ainsi, cela pourrait convaincre des gens de rentrer dans l'écosystème des cryptomonnaies grâce à une friction très faible. Cette cryptomonnaie pourrait ensuite servir à des jeux mobiles, des paiements comme chez Uber, etc. Mon avis: le point fort des développeurs, c'est la communication, ils la font bien. Mais cette cryptomonnaie repose sur deux (gros) risques : va-t-on réussir à attirer de nouveaux utilisateurs par ce biais ? Et : sur quelle application concrète cela va-t-il déboucher ? Par ailleurs, l'équipe ne semble pas hyper solide niveau technique. Enfin, le minage sur mobile, si l'on en croit le whitepaper, ne fera que "simuler" du vrai minage, donc les fondamentaux semblent douteux.
Steemit (STEEM) : soyez rémunérés pour vos productions populaires Cette cryptomonnaie est destinée à récompenser la production de contenus populaires sur la plateforme "Steem" (à ne pas confondre avec Steam). Cette plateforme permet de publier des contenus sous différentes formes : texte (comme un blog), vidéo (comme Youtube), messages courts (comme Twitter)... Les visiteurs peuvent ensuite approuver un contenu qu'ils apprécient, avec un poids variable selon leur réputation dans la communauté ; le producteur du contenu recevra une rémunération en Steem. Notez que les contenus textes sont stockés sur la blockchain du projet (n'écrivez pas de bêtises, elles seront gravées dans le marbre !) Mon avis : c'est une façon originale de rémunérer les producteurs de contenus de qualité - même si ça peut favoriser les contenus "populaires" plutôt que "de qualité", mais ceci dépasse le cadre des cryptomonnaies. Ce projet a un usage réel et ludique qui font son succès, mais a deux écueils importants : il est basé sur une plateforme unique, d'où des problèmes de centralisation ; et il a un fort côté inflationniste, car le nombre de tokens augmente fortement avec le temps (une multiplication par deux par année, en moyenne), et cela fait douter de la viabilité du modèle à long terme. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Steemit .
Lisk (LSK) : smart contracts codés en javascript Lisk est une plateforme pour smart contracts. Son avantage, c'est que les smart contracts sont codés dans un langage proche du javascript, c'est à dire un langage connu depuis de nombreuses années et facile d'utilisation, plutôt qu'un nouveau langage à apprendre comme pour Ethereum (Solidity). Selon les concepteurs, cela devrait faciliter la création de nouveaux smart contracts. Mon avis: Les smart contracts sont actuellement le principal point faible, niveau sécurité, dans l'écosystème. Faire un effort d'accessibilité pour écrire les smart contracts est une bonne chose, car plus les smarts contracts sont faciles à relire par le grand public, plus on peut avoir confiance (plutôt que de devoir se fier à quelques développeurs hyper spécialisés). Mais il faut aussi que les smart contracts soient correctement audités avant d'être déployés. Pour l'instant le langage n'est pas encore prêt, mais on peut s'attendre à une belle hausse au moment de la release officielle.
Einsteinium (EMC2) : la science pour les nuls Voici une crypto qui veut être la crypto "scientifique" du milieu, et a choisi un nom et un sigle rigolos et qui sonnent "scientifique" au grand public. Les concepteurs annoncent vouloir financer des projets scientifiques avec les fonds levés, et la rentabilité de ceux-ci permettra de financer les futurs projets. Mon avis: Pour avoir travaillé dans le milieu de la science, ce projet n'a aucun d'intérêt. Afin d'être rentables, les projets financés seront des projets destinés à être rentables à court terme, et pas les plus intéressants. Et ces projets qui sont censés être rentables auraient de toutes façon trouvé des fonds pour se lancer dans tous les cas, donc pourquoi passer par Einsteinium ? Probablement pour lever plus de fonds que nécessaire. Et je pense que les projets qui lèveront le plus d'argent sont ceux qui savent "vendre du rêve" - et dans le milieu scientifique, c'est est rarement gage de qualité (c'est même plutôt l'inverse...). Bref : même si la valeur de cette crypto est en augmentation, fuyez, ses fondamentaux sont mauvais. D'ailleurs, en décembre 2017, cette crypto a fait un gros pump suite à une "annonce extraordinaire" - dixit l'équipe de développement -, qui s'est révélée être un bide total (un changement de l'algorithme de minage). Certains soupçonnent l'équipe de développement d'avoir organisé cette annonce volontairement pour faire un bon coup. Bref, méfiez-vous !
Dentacoin (DCN) (et non pas DTC) : bitcoin pour les dentistes Cette crypto souhaite devenir la "cryptomonnaie des dentistes". Elle combine paiements (grâce au token Dentacoin), système de reviews des dentistes, assurance. Mon avis : Le système de review est redondant avec ce qui existe déjà, les paiements par blockchain n'ont aucun intérêt (pourquoi payer par token son dentiste ?), et si l'assurance liée pourrait avoir un intérêt aux Etats-Unis (et encore...), elle n'est pas adaptée au système européen qui ont des services d'assurance maladie et de mutuelles de santé. Bref, bien inutile. Pour creuser: une réponse détaillée à la roadmap sur cryptofr .
PutinCoin, TrumpCoin TheresaMayCoin, MACRON (PUT,TRUMP,MAY,MCRN) : crypto-rigolo La preuve que les créateurs de cryptos ont de l'humour ;)
Si vous pensez qu'il faut ajouter de nouvelle cryptomonnaies à analyser, ou des modifications à faire, faites-en part dans les commentaires, j'éditerai régulièrement ce sujet :)
Et surtout, continuez à vous informer et à faire vos recherches, pour vous faire votre propre avis sur les différentes cryptomonnaies proposées !
submitted by Pollux568 to CryptoFR [link] [comments]

TOP 3 DES SITES POUR AVOIR DU BITCOIN GRATUIT EN 2020 JE GAGNE DE L'ARGENT GRACE AU BITCOIN ! (Mining) - YouTube DECOUVERTE : Cyber Hacker, un jeu par navigateur WEB - YouTube LA VÉRITÉ SUR LE BITCOIN ! - LE RIRE JAUNE - YouTube 2 Sites pour Gagner des Bitcoin Sans rien faire

Jouez à Bitcoin, le jeu en ligne gratuit sur Y8.com ! Cliquez maintenant pour jouer à Bitcoin. Profitez des meilleurs jeux similaires à Bitcoin. Les premiers casinos Bitcoin : de nombreuses arnaques. Beaucoup ont donc assisté à l’explosion de casinos Bitcoin qui offraient tous les jeux classiques tels que le poker, la roulette, ou encore le black jack.Il y a énormément d’avantages à utiliser cette méthode de paiement plutôt que de l’argent fiat, principalement au niveau du contournement des nombreuses lois encadrant les ... Dans "Bitcoin Mining Simulator", tu dois cliquer sur le bouton bitcoin le plus de fois possible pour gagner de la monnaie virtuelle, qui te permettra ensuite d'acheter des cartes graphiques générant automatiquement encore plus de bitcoins. Alors plonge dans le monde de la finance digitale et deviens richissime. Classic fun for serious players. Play Video Poker, Slots, Blackjack, Roultte, Craps, Keno and Dice! Jouez à des jeux de table Bitcoin ☆ Rejoignez nous maintenant et inscrivez-vous anonymement ☆ Tous les fournisseurs de jeux de NetEnt vers Play'N Go

[index] [6031] [1460] [1862] [7203] [4417] [4455] [330] [1811] [2084] [3865]

TOP 3 DES SITES POUR AVOIR DU BITCOIN GRATUIT EN 2020

Devenez incollable sur le Bitcoin ! Mon T-shirt Raclette is Coming : http://bit.ly/2AN4e4r Merci à Pepsucre d'avoir sponsorisé cette vidéo ! ;P Merci aux pot... salut a tous :) Ici même se trouve la description de ma vidéo ;) Le jeu que je vous présente est un jeu de simulation de hacking, même si il ne vous enseigne... Sachez que Youtube a décidé de supprimer ma vidéo sur le top 3 des sites pour gagner du bitcoin gratuit en 2019. Je trouve cette décision injuste mais cela ne change en rien ma détermination ... Tuto écrit complet https://goo.gl/tHQBWt Wallet : https://www.myetherwallet.com/ Mineur ETH Windows :https://goo.gl/1ahpxc Code : C:\eth\ethminer.exe -... Versión narrada al español y REMASTERIZADA de "What is Bitcoin?" originalmente de http://www.weusecoins.com [¿QUIERES ÉSTE VIDEO EN TU CANAL? Haz clic más ab...

https://binary-optiontrade-arabic-trade-brocker.freshnude.site